Archives pour la catégorie recette de bento*お弁当

Bento bœuf roulé style vietnamien et voyage à Akita à travers les rizières

Voilà voilà une recette, et les photos de voyage aussi.

J’ai eu 5 jours de vacacances d’été! Il n’y a pas de doute, je suis bien au Japon.
J’ai quand même eu le temps de visiter 2 lieux. D’abord 3 jours à Akita, dans le nord du Japon, une grosses régions producteurs de riz.
Mais avant tout ça, voici la recette du jour:
201209bentovietnam
Au Vietnam, j’ai mangé un plat, du bœuf sauté avec des feuilles de riz pour rouler. Le papier était sec mais avec le jus du bœuf sauté, on arrivait à rouler.
Je me suis inspirée pour ce plat, avec du poivron, et aubergine comme légume.
Recette pour une personne:

  • 100g émincé de bœuf
  • 1/2 poivron
  • 1/4 aubergine
  • 1 petit mocreau d’ail
  • 2cs sauce soja
  • 1cs sauce d’huître
  • 1cs saké ou vin blanc
  • une pincée de sucre
  • 4 feuilles de riz coupé en 2
  • un peu d’huile pour la poêle
  1. Couper le poivron (vidé) en fine lamelle. Peler l’aubergine en zèbre et couper en lamelle de 1cm d’épaisseur
  2. Mélanger les sauces: sauce soja, sauce d’huître, saké, sucre.
  3. Dans une poêle chauffée et huilée, mettre l’ail émincé, chauffer un instant. Mettre l’aubergine et faire sauter.
  4. Mettre le poivron, chauffer et enfin mettre la viande. Quand la viande se colore, mettre la sauce et bien mélanger en continuant à faire sauter. Etre relativement rapide.
  5. Mettre le plat cuit dans un bol. Sur une surface plate et sèche, poser une feuille de riz, la partie coupée loin de soi.
  6. Dispoer viande et légumes horizontales à soi (1cs), attendre un instant que le jus s’imbibe et rouler fermement. J’ai roulé comme je roule les rouleaux de printemps dont les explications sont ici.
    Bien tirer sur la feuille, et laisser reposer la partie collée en bas.

Voilà, c’est fini. Consommé de suite, la feuille restera un peu croustillante, reposer, la feuille aura la texture quand connaît bien, très élastique.

Roulé un par un dans un plastique, il sera très simple à transporter.
Bon appétit!
Akita est le 6e plus département de Japon et très agricole. Une fois sortie de la ville de Akita, on passe de rizières en rizières. Dans mon nouveau travail, j’ai d’ailleurs de nombreux fournisseurs.

Je suis venue ici pour assister au 86e concours pyrotechnique de Omagari. Le seul concours national au Japon et il compte parmi les 3 plus importants manifestation pyrotechnique au Japon (pourtant très nombreux). Et de plus c’est de la pyromusicale. Il y a synchronisation de lumière et son, avec de la musique. Mieux vaut être installé proche d’où sont tirés les feux pour ne pas avoir trop de décalage!
Il y a entre 15 000 et 20 000 tirés pour 1 soirée de 2h. Il y a chaque année entre 750 000 et 800 000 visiteurs pour une ville normalement habitée par 40 000 personnes…
C’était vraiment superbe, le bruit résonne dans tout le coprs et on a l’impressions que les lumières et les couleurs vont nous recouvrir, tellement c’est proche et grandiose.
Le département aussi est magnifique, et j’ai bien profité de mon voyage onsen (bain naturel), repas locaux et feu d’artifice. L’auberge le 1er soir était magnifique, où j’ai pu tester pour la première fois un bain extérieur mix… « s’il vous plaît messieurs, faites un peu plus gaffe, soyez un peu plus discret… » ^^;
J’y avais assisté il y a 4 ans (pendant un voyage de 3 semaines au Japon). Me revoilà avec un Nikon D700 équipé seulement d’un 50mm.
Bon spectacle.


A revenir sous la neige absolument!


A Kakunodate, dans ce département, il y a un quartier de samurai, Bukeyashiki, où quelques rue conservent l’aspect de l’ère Edo avec visite. C’est surtout connu pour ses magnifiques cerisiers. A visiter absolument en avril si l’occasion se présente.

On attend que le soleil se couche et c’est parti pour 2h de spectacle!

Bento aux asperges bacon et photos de sakura

6999439041_bfdffe0184_z
Mille excuses pour cet absence…

Comme excuse, je pourrai dire que je me lève désormais à 5h du matin, que je n’ai plus le courage d’ouvrir mon ordinateur en rentrant du travail… que mon rythme de vie a complètement changé, que j’ai besoin de me réadapter, bla bla bla.

En ce dimanche pluvieux où j’ai chargé un ami d’aller faire le devoir citoyen à ma place, je me pose enfin un peu devant la machine pour renouveler mon blog… Et je n’ai encore que des recettes de bento à proposer! Je me remettrai aux gâteaux aussi.

Ici, une recette simplissime mais qui marche bien. Ce matin là, je n’étais pas très inspirée, j’ai fait que de l’asperge… 🙁
Voici la recette pour 1 personne:

  • 3 à 5 asperges verts
  • 3 à 5 tranches de bacon
  • 3 tranches de fromage pour hamburger
  • sel et poivre
  • cure dents
  1. Laver, casser le bas des asperges et couper en largeur de vos tranches de bacon. Couper en 2 les tranches de fromage.
  2. Mettre sur la tranche de bacon, le fromage puis 3 morceaux d’asperge. Rouler fermement et fermer avec un cure-dent cassé en 2.
  3. Chauffer la poêle, huiler si nécessaire. Mettre les rouleaux et faire cuire à feu moyen. Baisser le feu, couvrir, le temps de cuire les asperges.
  4. Saler et poivrer. Monter le feu un instant, c’est prêt. Une fois refroidie, vous pouvez retirer les cure-dents.

J’ai cuit les asperges qui restaient de même… voilà. C’est gouteux et simple. A essayer.
J’ai pu en profiter un tout petit peu des fleurs de cerisier de mon quartier. J’ai la chance d’habiter le long d’un fleuve couvert des 2 côtés par les cerisiers. Les photos seront pour le prochain billet.
Aujourd’hui, je vous mets les photos du fleuve de la station d’à côté, Shukugawa, avec de magnifiques allées de cerisiers aussi. C’était rempli de monde mais l’ambiance était différente des parcs de Tokyo. Plus familiale peut être, avec beaucoup d’enfants.
Bonne balade!

Sandwich bento & plum forest at Wakayama

6825180232_e36ac871e9_z
Un bento qui est plus proche d’un lunch-box à l’anglaise. Du sandwich. Au Japon, on adore le pain de mie. On en vend des très épais au fins. Vous pouvez choisir entre 1 pain à 8 tranches, à 6 tranches, à 5 tranches. On en fait des toast et des sandwich.

Ce sandwich m’a rappelé les sandwich qu’on nous sert dans les petits cafés qui sont dans les stations.

  • 2 tranches pain fines (pour sandwich)
  • 1 œuf dur
  • 2 tomates cerise
  • 1/2 concombre
  • poivre, sel
  • 1,5 cs mayonnaise
  • 1 tranche de fromage fine
  • honey mustard ou mayonnaise avec moutarde et miel
  1. Couper en dé l’œuf dur et les tomates. Couper en 2 dans le sens de longueur le concombre et retirer le cœur. Couper en fine tranche et en biais.
  2. Mélanger œuf, tomate, mayonnaise, sel, poivre. Ecraser avec une fourchette
  3. Tartiner les tranches de honey mustard
  4. Disposer les tranches de concombre, fromage et mettre le mélange œuf/tomate. Remettre l’autre tranche et couper.

Ici, il y a version avec bacon et sans bacon. A modifier selon 🙂


Au Japon, on adore célébrer le printemps. Parmi les éléments qui annoncent le printemps, il y a les fleurs de… prunier. Pour cela, je suis allée dans le département de Wakayama, qui se trouve au sud de Osaka. Ce département est connu pour être le plus gros producteur de prunes japonais. Ces fruits sont partout dans la vie japonaise: en liqueur, salé et acide, en sauce, en dessert…

A Minabe, il y a un forêt de pruniers. A proprement dit, c’est un champs de prunier s’étalant sur plusieurs montagnes. Malheureusement, il pleuvait mais on a pu éviter la foule. On dit « 1 million à la vue, 10 ri (40km) à l’odorat »… 🙂 Voici les photos et un avant-goût de printemps?

bento roulé au bœuf et mon nouveau travail

6707684807_14bf1e73d9_z
Désolée pour cet absence! Je travaille dans une entreprise japonaise, vous comprenez? 😀
J’essaie de renouveler plus souvent, promis.
Là, j’étais en voyage d’affaire 10 jours en Europe. Il fait bien froid, bien plus froid maintenant. J’espère que vous n’avez pas trop de soucis… Je vous parlerai de ce voyage dans les prochains billets.

Voici la recette de bento avec de fines tranches de bœuf. Sucré-salé, très gourmand.
Recette pour 1 bento:

  • 4 tranches de bœuf pour carpaccio (ou un peu plus épais)
  • 1 tranche de carotte de 3 à 5cm de longueur
  • 1 tranche de poireau de 3 à 5cm de longueur
  • 1 tranche de fromage pour hamburger
  • 2cs sauce soja
  • 1cs de mirin + 2cs saké ou 3cs de saké
  • 1cs sucre
  • une poignée de fécule de pomme de terre
  1. Couper les légumes en julienne. Chauffer au micro-onde pour les cuire, style vapeur. Mélanger les sauces+sucre.
  2. Etaler les tranches de viande, poser 1/4 de fromage, 1/4 de carotte et poireau chauffé et rouler fermement. Répéter pour faire 4 rouleaux.
  3. Rouler ces rouleaux dans la fécule. Retirer le surplus de la fécule. Chauffer la poêle, huiler si il le faut et à feu moyen faire cuire les rouleaux.
  4. Rouler doucement dans la poêle. Quand c’est cuit verser la sauce et rouler les rouleaux pour que le goût s’imprègne bien.
  5. Ils seront très bons chauds et froids. Pour couper, utiliser un couteau bien affûté, sinon ils vont se défaire

Facile, non?


Comme je vous l’ai dit, je travaille désormais pour une entreprise qui distribue du riz.

Le riz étant l’aliment fondamental de la vie japonaise, sa vente est très contrôlé par l’Etat. Les entreprises privées peuvent y participer que depuis peu, mais la plus grosse partie est toujours gérée par les syndicats agricoles.
Je suis dans une entreprise privée. On achète la plupart du riz complet auprès des syndicats agricoles. Nous les stockons dans nos usines et les transformons en riz blancs au fur et à mesures que les commandes arrivent. Ou nous les revendons tels quels pour les clients qui peuvent les transformer eux-mêmes.
Nos clients sont les supermarchés et les revendeurs qui, soit revendent nos produits finis tels quels, soit qui produisent leur propres produits avec nos riz dedans.
Il y a ensuite tous les restaurateurs. Il y a aussi des fabricants de pâte de miso, sauce soja, saké qui ont besoins du riz pour une partie de leurs ingrédients.
Il y a les biscuits de riz (crackers et autres), mochi, pâte de riz… et tous les autres produits dérivés qui utilisent le riz.

Nous aidons les syndicats à distribuer le riz que eux ont ramassés. Puis il y a aujourd’hui, plus en plus de fermiers qui ne passent plus par la syndique. Nous nous fournissons aussi chez eux.

Et pour finir, l’entreprise essaie depuis très peu, d’exporter le riz « made in Japan » en Europe. Voici en gros dans quoi je suis.

En Europe, on trouve de plus en plus de riz japonais, la plupart pour sushi. Or le riz pour sushi proprement dit n’existe pas. Tous les riz japonais peuvent être utilisés pour faire des sushi. Après, il y a différents espèces de riz, cultivés dans différentes régions. Comme le vin, les riz ont des noms et une année de fabrication: Koshihikari, Akitakomachi, Yumehikari, Henuki… Les Koshihikari de Niigata, spécialement de Uonuma sont les plus chers… Et on générale, on achète le riz récolté dans l’année et blanchi quelques jour avant.
On apprécie leur éclat, leur blancheur, l’odeur, le goût mais aussi si il n’y a pas de noirceur, des casses, la régularité des grains… ils sont classés, notés.

Après tout cela, si il y a un riz plus adapté pour un sushi, les « Koshihikari » sont les mieux car ils sont plus collants que les autres.

Mais malheureusement il n’est pas facile de trouver ce riz en Europe car la plupart des riz vendus sont d’origine USA ou Italie, Coréen ou autres d’origines obscures. Certains sont bons mais il reste (heureusement) des différences au niveau couleur, texture, goût avec le riz venant du Japon. J’espère que vous aurez l’occasion de comparer différents riz de différents origine.

Pour information, les riz importés du Japon sont vendus chez vos épiceries japonaises à à peu près le double de prix des autres riz. ^^;

Le riz, c’est comme la baguette en France, il y en a des bonnes, et des mauvaises, des subtilités qui varient selon le goût de chacun.
201202travail
Vous voyez sur la photo des sacs de riz de 30kg et de 1020kg.

donburi de porc à l’oignon sauce mayo-ail-sauce soja

6700640903_0cff3769f7_z
Ce plat était bien bon. La recette classique avec porc et oignon est au gingembre-sauce soja. Ici, c’est de l’ail. Et pour donner un plus au goût, y a un peu de mayo.
Pour la texture, j’ai mis de la fécule pour que ce soit plus agréable en bouche. Et pour que la sauce soit bien prise par les morceaux de viande.
Recette pour 1 personne:

  • 100g de porc, en petits morceaux fins si possible.
  • 1/4 oignon finement coupé
  • 1cs mayonnaise
  • 1 morceau d’ail
  • 2 cs sauce soja
  • 1 cs mirin+2 cs sake ou 3 cs sake
  • 1 cs de sucre ou 1,5 si on n’a pas mis de mirin
  • 2 à 3 cs fécule de pomme de terre
  1. Dans un petit bol, mélanger sauce soja+sake+mirin et sucre. Dans une palette mettre la fécule et rouler les morceaux du porc. En faire des petites boulettes de 2cm de diamètre. (petite boulette)
  2. Couper finement l’ail et faire sauter dans une poêle avec la mayonnaise. Mettre l’oignon et faire revenir.
  3. Quand l’oignon est cuit (un peu transparent), mettre les boulettes du porc et cuire à feu moyen. Faire cuire en essayant de ne pas trop casser les boulettes.
  4. Quand c’est cuit, mettre la sauce et bien mélanger pour que la sauce soit partout. Baisser le feu si c’est trop fort.

C’est prêt, mettre du riz et étaler la viande cuite dessus! C’est meilleur chaud mais c’est bon aussi à midi, refroidi.

Bon appétit!

Me voilà dans une entreprise 100% japonaise depuis bientôt 2 semaines. Je commence à m’habituer, je réponds au téléphone, avec les politesses et tout.
La majorité des femmes qui y travaillent font du travail de bureau (compta, caisse, papier et autres) et sont en uniforme. Il faudrait que je vous montre en photo l’ambiance du bureau, c’est comme dans les séries tv japonaises!

Et j’essaie d’apprendre comment se vend le riz au Japon, comment cela s’achète aussi. Je visite les associations, regroupements d’agriculteurs… J’espère pouvoir visiter plus de lieux à travers le Japon.

Et… j’ai hérité des appareils photos. Des superbes machines. Dès demain, j’essaierai de m’en servir, j’espère que vous verrez les différences. J’ai hâte!

Voilà, je vais me coucher car il faut que je sois au bureau vers 8h tous les matins (mais on finit vers 17h). Réveil à 5h30!

Bonne nuit.