Archives pour la catégorie recette française*フレンチ風

Mes premières recettes de cocottes – au chou blanc et porc

Cocottes...

Un des nombreux cadeaux ramenés de Paris, offert celui d’une amie. Etaient aussi offerts, avec le livre, 2 petites cocottes. Voici donc mes premiers essais.

J’ai pris ce que j’avais dans le frigo pour réaliser et c’est pour cela que j’ai 2 cocottes différentes. Donc voici 2 recettes semblables pour 2 envies différentes!

Recette de la cocotte au chou et au chèvre avec un œuf:

IMG_8545
  • 1 œuf
  • 2, 3 tranches de fromage de chèvre
  • 2, 3 feuilles de chou blanc
  • 2, 3 tranches de porc
  • 2 cs de farine
  • 50ml lait
  • sel, poivre et un peu de bouillon de poulet
  1. Dans une poêle, faire revenir les feuilles de chou coupées en carré grossier avec le bouillon et la farine. Diluer le tout avec le lait.
  2. Mettre le chou dans la cocotte, disposer le porc coupé en tranche, saler, poivrer, mettre les tranches du fromage de chèvre et l’œuf.
  3. Mettre au four au grille 15min. Faut que l’œuf ait un peu cuit, le fromage fondu. Servir chaud!

Vous pouvez remplacer farine+lait par de la crème fraîche.

Bon appétit!

La 2ème, plutôt une soupe de chou:

IMG_8526
  • 2, 3 feuilles de chou blanc
  • 2 cs de farine
  • 150ml lait
  • bouillon de poulet, sel, poivre
  • 2, 3 tranches de porc
  1. Faire revenir le chou coupé en carré grossièrement avec la bouillon et la farine. Ajouter le lait petit à petit en remuant. La sauce s’épaissit. Mettre le porc, saler, poivrer.
  2. Mettre le tout dans la cocotte et faire griller le dessus dans un four. Servir chaud.

Bon appétit!

****

Merci à Léo! C’est très mignon comme récipient et très photogénique. Je m’en servirai souvent!

Soirée crêpes, même à Tokyo.

new year 09

Un peu en retard mais voici une des nombreuses carte de nouvel An que j’ai envoyé cette année. C’est une illustration de ©Yoshihito Takeuchi et j’ai trouvé ce dessin tellement japonais! (l’image envoie sur le site de l’illustrateur).

C’est l’année de bœuf, bonne année à ceux qui ont 12ans, 24ans, 36 et ainsi de suite. La tradition est encore très présente. Il faut envoyer des cartes de vœux pour le 1er de l’An. La poste avait installée une boîte aux lettres spéciale à partir de 15 décembre. Si on écrivait en rouge que c’était la carte de nouvel An, la carte arrivait le jour J si c’était posté entre le 15 et 25 décembre. Au delà, je ne sais pas. Ca montre l’ampleur du fait. Pas moins de 208 900 000 cartes de vœux ont été envoyées cette année, soit une moyenne de 16/habitant (d’après le site de la Poste japonaise). Dans les magasins, je ne vous dis pas la place que ces cartes prenaient. Bref, c’est fait. Bonne année à tous 😀

Donc avec le nouvel An une soirée crêpe s’imposait. Je n’ai pas pu faire de galette des rois, je n’ai pas de nutella non plus… mais on s’est régalé avec ce qu’on a trouvé dans mon supermarché d’à côté.

IMG_7315

Une soirée très française, on était 7 en tout avec 5 français (moi y compris. Bah oueh…) J’ai fait une quarantaine de crêpe et c’est bien parti ^^

Pour le salé, j’avais préparé, champignon, bacon, fromage à faire fondre, des œufs et de l’épinard cuit vite fait dans une eau salée. Le tout accompagné d’une salade.

Pour le sucré, un ami a fait du caramel, j’avais fait de la chantilly, j’avais des carrés de chocolat et des pots de confitures. Bien sûr du beurre et du sucre aussi.

Je vous mets juste la recette de crêpe que vous devez connaître aussi… mais elle était très bonne, même froide.

Pour 1 œuf, environ 6 à 8 crêpes.

  • 1 œuf
  • 250ml de lait
  • 100g farines
  • une pincée de sel
  • 1cs huile
  1. Mettre la farine et le sel, faire un puits. Mettre les œufs.
  2. Mélanger en versant le lait petit à petit. Mélanger pour faire disparaître les grumeaux. Ajouter l’huile.
  3. Laisser poser un peu.
  4. Huiler une poêle et mettre une louche de pâte et faire griller. Retourner quand la pâte ne colle plus à la poêle.

Bon appétit!

C’était très sympathique, on allait chacun son tour prendre la poêle pour réaliser ses propres crêpes, la soirée se passait donc dans la chambre et dans la cuisine (c’est tout petit chez moi mais y a une petite séparation entre ces 2 pièces).
Y en a une qui a finit par terre aussi… A refaire!

Avec la crêpe qui restait, une petite mise en scène… à l’intérieur de la chantilly et une fraise coupée fin. Avec le reste du caramel… Je pense qu’il aurait fallu nouer avec une ficelle mais j’en avais pas sous la main donc… on fait comme on peut ^^;

IMG_7341

Une tarte faite avec les restes du frigo et qui est devenue un peu flamenkuch….

tarte flamenkuch?

Sûrement la dernière recette avant… longtemps.

2 raisons à cela:
-Le déménageur a emporté les cartons pour le Japon. Et j’ai commencé les travaux chez moi pour accueillir le nouveau locataire et je dois vider le lieu.
-Le disque dur de mon ordinateur portable m’a lâché hier après-midi. Je verrai ce que je fais avec.

Bref, le prochain billet sera peut être du Japon… ou de Paris pour dire que je pars au Japon ^^

Une petite tarte que j’ai faite en brassant l’intérieur de mon réfrigérateur. J’en fais souvent des tartes mais je n’ai jamais le temps de prendre en photo ou sinon, c’est tellement des recettes « à l’arrache » que je ne mets pas la recette. Alors pourquoi celle là? Pour dire que je fais des tartes?? Ou un truc comme ça.

La recette pour un moule de (à peu près) 20cm: désolée, c’est un peu approximatif

  • 1 pâte brisée
  • 2 pommes de terre
  • 1/2 boîte de ricotta (ça fait à peu près 100g, non?)
  • 1/2 poivron moyen
  • 2 œufs
  • 1 oignon moyen
  • 100g lardon
  • 100ml crème allégée
  • 30g à 50g crème fraîche
  • 1,2 morceaux d’ail
  • sel, poivre
  1. Couper les pommes de terre en fines tranches, faire sauter à la poêle avec un peu d’ail et du sel. Réserver.
  2. Couper l’oignon finement, ainsi que le poivron. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. Vérifier l’assaisonnement, mélanger.
  3. Abaisser la pâte dans le moule, étaler les pommes de terre et verser l’appareil. Mettre au four 30 à 40 min à 180°c.

Bon appétit!

En mangeant la tarte, je l’ai trouvée très crémeuse et en réfléchissant aux ingrédients que j’ai utilisées, je me suis dit que ça faisait un peu flamenkeuch, d’où le titre.

Voilà, à bientôt j’espère! Je pars le 1er août, dans 2 semaines donc j’ai encore un peu de temps pour profiter de Paris.

Papillote de saumon d’une flemmarde et le tiramisu en dessert…

papillotte de saumon

… ou comment faire un beau plat sans trop se fatiguer! Une amie devait venir dîner et je n’avais pas beaucoup de temps. Alors, j’ai préparé tout ça en avance, laissais dans le four. Ainsi je n’avais plus qu’à le mettre en marche 30min avant qu’elle arrive. Servi avec du riz blanc et un peu de beurre.
Je pense que les possibilités de ce plat sont infinies mais…

Voici ma recette pour 2 personnes (et pour ce soir là):

  • 2 morceaux de saumon
  • 2 petits oignons (ou 2 blancs de poireau)
  • 1/2 carotte
  • sel, aneth et jus de citron
  • papier sulfurisé pour la cuisson
  1. Couper les légumes en julienne. Sur le papier sulfurisé, mettre les légumes, le pavé de saumon, assisonner et plier le papier. Je l’ai attaché avec de l’agraffe…
  2. Cuire 20 à 30min à 180°c. Servir chaud.

Et comme le plat était plutôt diététique, on s’est fait plaisir avec mon tiramisu. J’avais mis la recette en ligne au début de mon blog mais je l’ai enfin pu refaire pour prendre des photos… la recette en cliquant sur la photo^^

tiramisu

Bon appétit!

Comment manger les asperges blanches…

IMG_7580

Un des légumes du printemps: les asperges blanches.
Je les mange juste grillées au beurre, à la pôele. Pas vraiment une recette, plutôt une note ^^

  • asperges blanches
  • sel, jus de citron
  • du beurre
  1. Peller les asperges, bien retirer les parties abîmées, souvent nombreuses.
  2. Dans une poêle, faire fondre le beurre, disposer les asperges, griller à feu moyen.
  3. Saler, asperger de jus de citron

Servir chaud, bon appétit.