Archives du mot-clé jardin

Crème onctueuse au chocolat et Kenroku-En*とろ〜りチョコレートプリン


Une crème très onctueuse pour un jour chaud qui donne pas envie d’allumer le four…
冷蔵庫で冷やすだけのとっても濃厚なデザート。トロトロプリン? 食べるクリーム?て言うくらい緩いですが、チョコ好き必見です!暑い日が続き、オーブン使いたくないですよね…*以下日本語はフランス語の後になります。

Merci à Marie-Laure et à son blog ô délices pour cette recette facile et gourmande.

Voici la recette pour 4 à 5 pots que j’ai assez fidèlement reproduite:

  • 160g chocolat noir
  • 100ml crème liquide
  • 100ml lait
  • 2 œufs
  1. Broyer le chocolat noir. Chauffer dans une casserole lait et crème. Arrêter avant l’ébullition.
  2. Mettre le chocolat cassé dans un bol assez grand, y verser doucement le liquide chaud en mélangeant pour faire fonde tout le chocolat.
  3. Ajouter petit à petit les œufs dans le mix chocolaté sans arrêter de mélanger. Une fois le tout homogène, répartir dans les pots. Une fois refroidi, laisser prendre au réfrigérateur quelques heures.

Servir frais. Bon appétit!
*—*—*—*—*—*—*—*—*—*—*—*
このレシピはフランス語のMarie-Laureのサイトô délicesで見つけたものです。
簡単でとっても濃厚。いいチョコレートを使用すればもっと固まるのではないかと思います。
濃いので容器は小さめをオススメします。

・カップ4〜5個用:

  • ブッラクチョコレート 160g
  • 生クリーム 100ml
  • 牛乳 100ml
  • 卵 2個
  1. チョコレートを細かく砕く。鍋に生クリームと牛乳を入れて熱する。沸騰寸前で止める。
  2. チョコレートをボールに移し、上からゆっくり熱い牛乳+クリームを入れ、溶けるように混ぜる。
  3. 卵を一個づつ入れ、よく混ぜる。全体が混ざったらカップに均等に分ける。冷めたら冷蔵庫に入れ数時間冷やす。

にほんブログ村 料理ブログへ
にほんブログ村


Il me reste plus moins de 3 semaines avant mon départ de Japon, moins de 10 jours à Kanazawa.
Le temps passe toujours toujours aussi vite!
Quelques photos de l’un des « 3 jardins les plus célèbres du Japon » (classification qui daterait de 1904 mais les critères sont assez flous), Kenroku-En. Je l’ai visité avant ma belle famille venue de Tokyo. En classant les photos, je me suis rendues compte que j’y étais passée 1 an avant jour pour jour! Mais seule, pour voir une amie. Ah les choses ont bien changé depuis!!
日本滞在も後3週間を切りました。金沢滞在は10日を切ったし。
先日日本三名園の1つ言われている兼六園に(また)行きました。でもこの『日本三名園』どこから来た名称かははっきりしていないんですね。1904の文献にあったとか… (wikipediaありがとう!)。
夏の公園なのになんか写真からは秋を感じます。でもとっても暑かったような…
65歳以上と金沢住民は週末は無料なんですね。新幹線が開通したらもっと東京から近くなります。(もう日本に居ないけど…)

Une journée sur l’île de Shikoku

Petit voyage de 3j entre quelques villes de l’île de Shikoku et Hiroshima, le long de la mer intérieur.
Tout d’abord, le petit drive sur l’île.

Akashi Ohashi

Akashi Ohashi

En venant de Kobé, on arrive sur l’île de Shikoku via l’île d’Awaji par ce pont Akashi Ohashi, à l’époque le pont suspendu le plus long du monde. A l’époque…
shikoku02
A l’arrivé, il faisait très beau. Cette roue, sur un air de repos.

On passe très vite à travers la prefecture de Tokushima et on arrive à Kagawa, connu pour être le plus gros producteur et consommateur de udon, cette nouille blanche grosse japonaise.
Visite du parc Ritsurin, un grand parc de 750 000㎡ (merci à wilipedia pour une explication ici). C’est un parc magnifique élu dans de nombreux classements internationaux. Le nom veut dire littéralement « champs de châtaigniers » mais en réalité, le parc est connu pour ses pins magnifiquement entretenus.


Au fond, un ancien bonsai qui a bien grandi depuis.

Après ce petit passage dans ce grand parc, notre destination principale: le sanctuaire Kotohira-gu (dont l’explication wiki est encore ici).
Ce sanctuaire se situe au milieu d’une montagne et le pèlerinage consiste en une montée de 785 marches ou presque 2000 si vous allez jusqu’au fond. Attention à bien s’hydrater, il n’y a pas de distributeur en haut! 🙂


Vue magnifique de l’île.

Petites courbatures garanties pour les jours à venir.

Après Kagawa, on va encore vers l’ouest à la prefecture de Ehime, d’où part le pont Shimanami Kaido qui relie l’île de Shikoku et Honshu (l’île principale) par la prefecture de Hiroshima.
Plus précisément, le pont part de la ville d’Imabari. Il y a plus de 3000 îles (habitées et désertes) dans cette mer d’intérieur et Hiroshima, Okayama, et les préfecture de Shikoku partagent ces îles.

Imabari est la porte d’entrée de Shikoku de côté ouest et elle est connue pour ses serviettes. Un gros producteur et paraît que ses produits sont vendus à certains grands magasins parisiens.

Musée de serviette, Ehime

Musée de serviette, Ehime

Mais avant de prendre le pont, arrêt déjeuner, dans un petit restaurant du port.

donburi d'oursin, Ehime

donburi d’oursin, Ehime


Un donburi aux oursin. miam miam

Et en route pour Hiroshima avec une météo beaucoup moins accueillante…

Shionami Kaido

Shionami Kaido


Restaurant du jour:
Kaishoku HAMASHOKU
2-1-36 Ohamacho, Imabari,
Ehime Prefecture 794-0002, Japon
Fermé le jeudi et le 3e mercredi du mois
Ne parle que japonais.

Quatre-quart au rhum-raisin et un week-end dans la région de Hokuriku

quatre-quart rhum raisin
Encore une recette ancienne revisitée. Un bon quatre-quart très riche au rhum raisin. Léger et gourmand. La recette est → .

Aujourd’hui je voulais surtout vous parler de mon petit week-end dans la région de Hokuriku, plus particulièrement de la ville de Kanazawa. La région de Hokuriku se trouve juste au nord de celle de Kyoto, le long de la mer de Japon, on face de la Corée du Sud. Elle est composée des préfectures de Fukui, Ishikawa et Toyama. Fukui, où je vais faire du papier. Kanazawa est la capitale de Ishikawa et c’est une ville historiquement importante. Toute une page wikipédia y est consacrée… Bref, si en passant pas Kyoto, vous voulez faire un détour, je vous le conseille.

J’avais qu’une petite journée donc je n’ai visité que les sites les plus importants: le parc Kenroku-en, le musée du 21e siècle et Higashi-Chayamachi.
Donc commençons par le parc Kenroku-en, un des 3 jardins les plus importants du Japon (cf wikipédia). Les 2 autres sont Kairaku-en, situé près de Tokyo et Koraku-en qui se trouve à Okayama et dont j’ai déjà visité (par exemple l’artice ici).
Ce parc est connu pour sa lanterne, son étang, sa vieille fontaine. Mais l’étang était en réparation, la fontaine avec. Au Japon, les parcs mieux vaut visiter à un autre moment qu’en août. Voici les photos!

En face, se trouve le musée du 21e siècle, un musée d’art contemporain. Il y a de nombreux expositions temporaires intéressants et une installation permanente qui le rendit célèbre, « Swimming pool » de Leonardo Erlich. On peut se balader au dessus et de dessous de l’installation.

Et à quelques minutes en bus, voici le quartier de Higashi Chayamachi, ancien quartier des geisha. S’y trouve nombreux salons de thé, restaurants et magasins de souvenir où on peut acheter des produits en rapport avec les feuilles d’or, le produit phare de la ville.


Pour la nourriture… j’ai regretté de ne pas avoir mangé ses magnifiques donburi (riz+garniture)de sashimi ou œufs de saumon ou œufs de saumon+oursin dans le marché de Omicho…>_< La prochaine fois!!

Mais j’ai dîner dans une excellent izakaya dans le centre ville de Kanazawa, au Bistro Kamiya Ichibei. Un grand restaurant convivial où on nous sert des légumes typiques de région. Y aller avec un japonais, c’est plus pratique pour commander.

Sinon, sur mon retour à Osaka, je me suis arrêtée par Fukui où j’ai mangé une des spécialité de la ville, Sauce katsudon à Europe-ken. Un katsudon est un donburi avec du porc pané cuit dans une sauce avec de l’œuf. Ici, c’est juste trempé dans une sauce sucré-salé qu’on appelle « sauce » au Japon.
sauce katsudon
Dans le train me ramenant à Osaka, ce n’est pas la mer mais le lac Biwa, le plus lac du Japon se trouvant dans la préfecture de Shiga, au sud du Kyoto.
lac biwa
Pas vraiment de vacances… mais le week-end prochain je pars pour le sud du Japon à Fukuoka, dans la région de Kushu. A moi la mer et les bonnes nourritures!


Les restaurants du jour / おすすめレストラン
Bistro Kamiya Ichibei / 紙屋市べゑ :
1-8-21, Katamachi, Kanazawa 920-0981 Ishikawa
石川県金沢市片町1-8-21
ouvert tous les jours de 18:00 à 23:00

Europa-Ken / ヨーロッパ軒:
1-7-4 Junka, Fukui 910-0023 Fukui (Fermé le mardi)
福井県福井市順化1―7―4 (定休日 火曜日)
ouvert de 11:00 à 20:00

Riz au maïs – et quelques nouvelles en photo –

Me revoilà sur la blogosphère. Déjà en juillet???? Je ne vois toujours pas le temps passer. Me voilà 6 mois dans ma nouvelle entreprise de riz à Kobé.
L’entreprise achetant chez différents producteurs, nous recevons régulièrement des fruits et légumes: oranges, fraises, cerises… et ce jour là, j’ai trouvé sur mon bureau un épis de maïs!

Voici une recette très simple pour profiter, à la japonaise, de toute la douceur du maïs:
201207rizmais
Recette pour 2 doses de riz:

  • 1 épis de maïs
  • 2 doses (360ml) de riz japonais
  • 1/2 cc sel
  • 1/4 cube Knorr
  1. Ecosser le maïs. Je n’ai pas de méthode miracle, j’ai raclé avec un couteau mais si il y a d’autres moyens efficaces…
  2. Rincer le riz et le cuire le riz comme indiqué ici. Le plus facile c’est avec l’autocuiseur. Mettre tous les ingrédients et cuire
  3. Une fois cuit, mélanger avec une spatule en « coupant » la masse.

PS:
Pour ceux qui ne savent pas, voici en plus un moyen très simple de cuire le maïs pour le croquer au goûter!

  1. Retirer la peau pour en laisser que 2, 3. Mettre au micro-onde et cuire 5mn à 500W.
  2. Laisser 5mn encore dans la machine. Retirer le reste, attention, c’est encore chaud.

Facile, non?
Bon appétit!

L’été est bien installé au Japon. Nous sommes donc en pleine saison de pluie.
Avant les photos de ciel bleu et de mer bleue, des feux d’artifice et de divers festivals (que j’espère pouvoir y aller…), voici les photos des semaines passées au Japon en vrac.
Bonne vacances pour les juilletistes. Moi je pars peut être 3 jours en août et 3 jours en septembre! Hahaha…. ^^;

Fin juin, tous les riz du Japon ont fini d’être planté (le Japon étant long du nord au sud, la saison varie), attendant sagement la récolte…

Okayama et momotaro

Pas de recette aujourd’hui. A la place, je vous présente une nouvelle ville au Japon. C’est Okayama, qui se trouve entre Osaka et Hiroshima (environ 180km de Osaka et 160km de Hiroshima). La ville se trouve face à la mer intérieure, en face de Shikoku. Climat doux, peu pluvieux.

C’est à 40min de Osaka en shinkansen. Je suis partie pour 2j/1 nuit avec ma mère.

C’était juste après le typhon Talas. L’air était incroyablement sec, le temps magnifique. A quelques minutes en train de la ville de Okayama (qui est aussi le nom du département), se trouve la ville de Kurashiki, avec sa ville historique.

La ville est connue pour ses nouilles de blé tendre, udon. La grande ville de udon se trouve à Shikoku, sur l’île en face. Ici, les nouilles sont plus tendres mais tout aussi élastique. Pour ceux qui aiment ces nouilles, je vous les conseille!

Visite de la ville historique de Kurashiki, d »un des 3 plus beaux parc du Japon »,

Le lendemain, nous avons pris un petit train pour aller visiter un sanctuaire.

Cette région (comme beaucoup d’autres au Japon), a sa mascotte. On en voit partout, il s’appelle Momotaro. C’est le héros d’une des folklores la plus célèbre du Japon.
Moi je connais la version suivante: un vieux couple souhaite avoir un enfant. Un jour, le grand-père part à la montagne chercher du bois, et la grand mère va à la rivière laver le linge. Alors, une grosse pêche descend le fleuve. La grand mère la récupère mais en l’ouvrant à la maison, ils trouvent un enfant. (momo=pêche)
Plus grand, il décide d’aller prende la tête de démon, oni avec un chien, un singe et un faisan qu’ils apprivoisent grâce à une pâtisserie, kibi dango. Ils chassent le démon et revient riche…

La pêche est une des spécialité de la région avec le raisin. Et cette région s’appelait « Kibi » dans le temps ancien.

Le sanctuaire où nous avons été vénère un soldat qui aurait servi de modèle à cette folklore. C’est un magnifique sanctuaire, à l’architecture unique. C’était vraiment très agréable!


Voilà.
Il y a de nouveau un typhon sur les archipels. Je suis de nouveau vers Kobé et il pleut beaucoup. Ma maison ne craint rien mais le Japon traverse des moments difficiles, inondations, écroulement de terrain sont attendus, des alertes sont un peu partout lancés.
J’espère que tout cela se calmera vite et bien.


Restaurant du jour:
Izakaya Sakura
22-17 Motomachi, Kitaku-eki Okayama-shi, Okayama
tel: 086-255-7553
fermé dimanche
C’est un izakaya (alcool et repas). Le udon est servi que pour le déjeuner.