Archives du mot-clé restaurant japonais

Dernière étape! vacances au Japon (7) Kyoto bis

R0013834

Dernier étape de notre voyage de 2 semaines. Toujours à Kyoto. Nous étions hébergés chez une amie près de Nanjen-ji, dans le quartier de Ginkaku-ji, le temple d’Argent.

Ce jour là, nous étions invités par cette même amie dans un restaurant de tofu pour le déjeuner. Avant, montée de sanctuaire inari de Fushima.
Un sanctuaire inari est le lieu où on vénère les dieux renard. Ce sont les protecteurs de commerçants et de famille. Ces sanctuaires sont reconnaissables par les renards qui gardent l’entrée et aussi par de nombreux torii, ces portes en bois rouge ou en pierre. Celui de Fushimi en a beaucoup de torii. On peut en acheter et le faire planter pour 200000 à 1600000 yen (environ 2000 à 15000€). Ici, la plupart sont des entreprises japonaises. Sur chaque torii sont gravés les noms des donateurs, la date. Comme ils sont en bois, ils pourrissent au bout d’un temps et on renouvelle. Ou pas.
Il y a une petite marche de 90min pour atteindre le sanctuaire du haut.

La première photo a été prise au pied d’un stèle. Ces poupées font 10 à 15cm de haut.

Notre marche en photo:

R0013776
Les mille torii

R0013787
Les 2 renards face à face à l’entrée, sont toujours différents. Vous le saviez?

R0013805
des mini torii. Tout le monde, en payant, peut avoir son autel et venir prier.

R0013812
On monte, on monte!

La descente a été plus simple. Nous avons pu être à l’heure pour notre déjeuner sans avoir à courir. De toute façon, on n’était pas capable!

On retourne dans le quartier de Nanjen-ji dans ce fameux restaurant de tofu Junsei où on m’emmène à chaque fois. Un restaurant qui comprend un bâtiment classé monument historique national (plus du détail sur le site).
Voici l’ambiance (et surtout le menu!)

R0013839
L’entrée avec le sashimi

R0013843
Tofu grillé avec miso

R0013847
La spécialité du quartier, yudofu, « tofu chauffé ».

R0013852
Assortiment de légumes de saison

R0013858
Tempura de poissons et légumes. Incroyablement léger. Délicieux!

R0013869
Une autre salle plus « intime » du restaurant. Très traditionnel.

R0013872
L’entrée du restaurant

Le soir, nous assistons à Gozan no Okuribi. 5 lettres immense sont allumées sur les montagnes qui entourent la ville de Kyoto. On ne peut plus monter sur une de ces montagnes aux côté des bûches comme je l’ai fait il y a 2 ans (dont l’article est ici). C’est fort dommage!
De la fourche du fleuve:

RIMG0247
Nous avons pu voir que 2 lettres et il y avait vraiment trop trop de monde…

R0013924
Le pavillon d’Or, Kinkaku-ji. Toujours aussi kitch mais toujours aussi beau.

R0013940
Ryuan-ji et son jardin aux 15 pierres où on n’en voit jamais 15.

R0014005
La bambouseraie de Arashiyama

R0014023

R0014037
Katsura River.

R0014073
La nuit commence à tomber.

R0014092

Une pêche aux cormorans sont organisés tous les soirs d’été et on peut les observer à la nuit tombée. Venez avec des jumelles et un trépied!

Voilà! Le voyage est terminé. Retour à Tokyo! Nous sommes rentrés vers le 20 août. Fatigués surtout par la chaleur. Mais la grosse chaleur a duré encore pendant quelques semaines. Ce fut un été pénible…

Je vais pouvoir remettre des petits plats et raconter des petites histoires du Japon.

Un déjeuner dans un hôtel japonais

Désolée, toujours pas de recette. Pas encore installée et donc pas encore d’occasion cuisiner réellement.

Donc aujourd’hui, je vous présente un déjeuner consommé dans un restaurant du nord du pays.

Aujourd’hui, je me suis rendue au 49 jours après la mort d’un proche. Rien de triste, 94 ans, c’est une belle vie.

Dans la religion bouddhistes, on fait l’enterrement: après avoir veillé, on incinère le coprs. On ramène la cendre à la maison pendant 49 jours. Chaque semaine un moine vient prier. On dit que l’âme devient bouddha en 49 jours et qu’il faut l’encourager. Ensuite, on enterre sous la tombe, puis vient la Toussaint en août, puis 1 an de la mort, 2 ans, 6 ans…

Et à chaque fois le moine vient vers 11h30, pour un déjeuner tous ensemble après. C’est une bonne occasion de retrouver sa famille autour de repas traditionnels. Parce qu’il y a des règles pour ces repas, avec des ingrédients à éviter etc… mais dans mes proches, place aux plaisirs des invités!

Bref, voici le menu du jour dans un hôtel de Fukui dans l’ordre d’apparition:

IMG_1194

Pour commencer, tofu au sésame blanc et noir en motif de nuage avec des oursins, sauce soja. Délicat et frais.

IMG_1195
soupe de matsutaké, un des champignons les plus parfumés du pays et daurade.

IMG_1197
Bien sûr, des sashimi: abalone, daurade, crevette, thon…

IMG_1201
du poisson cuit dans une feuille spéciale du région avec une pâte miso.

IMG_1208

D’habitude, on ne sert jamais de viande pour ce genre d’occasion. Mais le défunt aimait manger de la viande alors le fils du défunt a fait la demande pour honorer le souvenir du mort.
De la viande bovine cuite dans une sauce sucré-salé sur une assiette faite de fécule de maïs. Toujours très délicat, tendre et délicieux.

IMG_1209
Du poisson avec du tofu mijoté. Le tofu est un excellent liant.

Tout ces repas donnent ça devant nous quand on traîne trop:

IMG_1210

Dans de belles assiettes.

La veille, j’ai pris un bon bain. Y avait encore personne, le rêve!

IMG_1158

Je suis revenue chez ma mère après ces 3 jours champêtres.
La semaine prochaine, 3 jours à Tokyo pour chercher un appartement… Bonne semaine à tous et surtout bonne rentrée pour ceux qui reprenne le travail! Déjà octobre!

J’ai mangé au Muji Meal

Au Japon, un magasin Muji fait souvent entre 3 à 6 étages. Au sous-sol, nourriture et parfois, un Café&Meal Muji. Un self avec des produits Muji (mobilier, vaisselle et quelques produits).

Accès santé et plaisir, le lieu est souvent plein de femmes qui travaillent dans le coin, il est possible de venir prendre un thé avec un petit gâteau l’après-midi.

Le menu change régulièrement mettant en valeur les produits de saison aussi bien en boisson qu’en plat.

IMG_1024

Pour le déjeuner, 2 formules: 3 accompagnements ou 4.
780ynen pour 3, ce qui fait ~5€. On a le choix avec riz+soupe miso, ou pain+soupe à l’européenne.

Parmi les 3 choix, 1 chaud, 2 froids. En plat chaud, de la viande ou poisson avec beaucoup de légumes.
En froid, plusieurs salades avec pousse de bambou, fruits, champignon…

La quantité est… un peu juste pour un parisien je pense. Mais idéal pour se faire plaisir sans se culpabiliser. 6€30 avec une boisson comme ici.

Pour plus d’information en japonais (il y a quelques photos) vous pouvez visiter le site de Café&Meal Muji.

A oui, c’était sobre mais bon, je pense qu’on ne se lasse pas et c’est bien que ça change régulièrement.

Le temps passe si vite au Japon!

IMG_0068

Je ne suis pas tres originale mais voila, des sushis…

Desolee pour le retard de ce billet mais je n’ai pas eu trop de temps… alors ce sera expeditif mais voila quelques photos pour vous faire…. saliver? ^^

<IMG_0113
du viande de kobe, crue

IMG_0072
sashimi

IMG_0981
omurice, riz saute dans une omelette…

Je suis pour quelques jours a Seoul ou on mange aussi tres tres bien pour pas cher. Des photos a venir.

Desolee pour ce billet rapide.

Valeurs sures des restaurants japonais à Paris: 3

Chez Miki

salade de chinchard (ou sardine?)

Dans la liste des restaurants japonais, en voici un plutôt original. Il propose des plats occidentaux très appréciés au Japon. Il y a aussi des plats japonais comme la salade de chinchard ici.
Restaurant minuscule avec à peine une dizaine de place. On voit la cuisine tenue par une ou deux personnes et une charmante demoiselle qui vient nous servir.
Il n’y a pas de menu (pas le soir en tout cas), les plats sont inscrits sur un tableau noir qui circule d’une table à une autre.

J’adore par exemple, ces croquettes à la crème et au crevettes… attention, c’est chaud!

croquette à la crème (crevette)

Ou encore le rouleau de printemps à l’igname et fromage:

IMG_2756.JPG

Le spaghetti aux œufs de morue

spaghetti aux œufs de morue

dont la recette est ici.

Du riz au curry à la japonaise

riz au curry

Plus traditionnel, du saumon grillé avec de la pâte miso, délicieux avec un bol de riz blanc…

saumon grillé avec miso

Et des nouilles soba (au sarazin) au thé vert en salade, très rafraichissant!

salade de nouille au thé vert

Ou vous tenterez peut être les sojas fermentés, natto? Un des meilleurs produits au point de vu nutritionnel qui puisse exister! La nourriture santé des japonais mais voilà, même pour les japonais, quand on n’a pas adoré à la première bouchée, on ne l’aimera pas de sa vie… un sujet qui divise les japonais (et les autres) en 2! Mais je sais qu’il y a des fans en France! A consommer avec un jaune d’œuf, sauce soja et moutarde japonaise…

soja fermenté et radis blanc

Pour finir je crois qu’il y a des glaces au thé vert mais ce jour là, j’ai craqué pour ce baked cheese cake… miam miam

IMG_2763.JPG

Alors vous vous dîtes où se trouve ce restaurant??
Chez Miki
5, rue Louvois
75002 Paris
Tel: 01.42.96.04.88
fermé le dimanche (et peut être plus… je ne sais pas!)
métro: Pyramide, Quatre Septembre