Archives du mot-clé roll cake

Gâteau roulé à la pêche * 桃のロールケーキ

201507peachrollcake
Voici un gâteau roulé gourmand et frais. J’aime beaucoup ces gâteaux roulés et j’ai déjà posté de nombreuses recettes (ici). Celui ci a une autre recette, avec la génoise plus épaisse et consistante. Merci à la recette de Mira (en jp) pour la recette du roulé. La recette est en japonaise mais c’est très bien illustrée, je vous conseille de jeter un œil!
爽やかで旬のロールケーキを作ってみました。今までも色々ロールケーキ作ってきましたが、今回はめいの部屋ブログのレシピでロールケーキを作ってみました。記事がしっかりしているけど、フワフワで美味しかったです。ちょっと具のカットが大きくて綺麗に巻けなかった。次回は気をつけます。↓
Pour une plaque de Lx35cm environ:

  • 4 œufs
  • sucre1 30g
  • beurre fondu 40g
  • farine 80g
  • lait 65ml
  • sucre2 40g
  • vanille
  • crème liquide 200ml
  • sucre3 10g
  • lait concentré sucré 30g

Préchauffer le four à 180°c. Séparer les œufs en jaune et blanc. Tamiser la farine 3 fois.
Tapisser la plaque de papier cuisson.

  1. Prendre un batteur électrique. Mélanger les jaunes avec sucre1. Mélanger pour que la mélange devienne blanche. Ajouter le beurre fondu, le lait, extrait de vanille. Mélanger.
  2. Ajouter la farine petit à petit et mélanger avec un fouet en soulevant le mélange du fond et tapotant sur le bord du bol.
  3. Dans un autre bol, mélanger le blanc et le sucre2 en 2, 3 fois avec un fouet électrique. Mélanger pour avoir une mélange assez ferme pour qu’en soulevant le fouet, une pointe se forme.
  4. Ajouter 1/3 de la meringue dans le mélange de jaune. Mélanger avec un fouet. Puis ajouter le reste moitié par moitié. Mélanger doucement.
  5. Couler le mélange dans la plaque, aplatir, retirer les bulles d’air en tapotant la plaque. Cuire 12 à 14 minutes à 180°c, vérifier surtout que le centre est cuit.
  6. Laisser refroidir la génoise sur une grille. Appliquer une autre feuille de cuisson sur la pâte cuite. Retourner la pâte pour retirer une fois la feuille qui a servi à cuire et la remettre en attendant.
  7. Préparer la crème chantilly. Prendre 2 bols, dans le 1er mettre des glaçons et un peu d’eau. Au dessus mettre un autre bol, la crème, le sucre et le lait condensé.
  8. Commencer à battre la crème doucement. Battre fermement jusqu’à ce que en soulevant le fouet, une pointe se forme. Laisser reposer au frais.
  9. Couper la pêche. En préparer 1 et 1/2 à 2 pêches selon la taille. Couper en cube de 1 à 2cm.
  10. Commencer à rouler. Couper en biais les 2 côtés parallèles à soi, en dessus, le côté qui a cuit. Etaler la chantilly, une couche plus importante devant et plus fine à la fin. Etaler en 2, 3 lignes parallèles les pêches à 5cm d’intervalle. Ne rien mettre près du bord.
  11. Rouler pour incorporer la 1er ligne de fruit, puis pour le reste, rouler en soulevant la feuille de cuisson, en commençant près de soi pour s’en éloigner. Lorsque c’est roulé, emballer le tout avec la feuille de cuisson avec du film transparent et laisser reposer quelques heures au réfrigérateur.
  12. Couper avec un couteau tiède juste avant de consommer.

Bon appétit! J’ai coupé les pêches un peu trop gros et j’ai eu du mal à rouler…
Regarder le site japonais pour mieux comprendre.

Enfin un peu de fraicheur sur Paris… Encore un petit effort!

7月入ってからパリは本当に暑かったのですが、今週から20度前半ぐらいになり楽になりました。お腹も重たいし、手足もむくんで… 毎日よいしょ、よいしょって感じです。暑いと言っても30度くらいですけどね。(汗

にほんブログ村 海外生活ブログへ
にほんブログ村 料理ブログへ

Roll cake tea&marmelade et le sanctuaire Ise*紅茶ロールケーキと伊勢

roll cake tea&marmelade
 Un gâteau roulé très British. C’est encore une ancienne recette que je refais. Je n’ai pas osé mettre suffisamment de crème chantilly au milieu donc il est tout petit mais il est très bon. La recette est ici**

マーマレードのクリームに紅茶風味の生地。ぶりてぃっしゅなケーキが欲しくて過去のレシピ(コチラ)をまた作りました。ほっこり、美味しかったです。 *日本語はフランス語のあとで

Bon appétit!

Vous connaissez le sanctuaire d’Ise? Appelé Ise Jingu. Au Japon, il y a les sanctuaires et les temples. Le premier vénère le Shintoisme, la religion polythéiste ancestral japonaise, le second le bouddhisme. Il y aurait plus de 8500 sanctuaires au Japon.
Le shintoïsme est ce qui fait le début de la mythologie japonaise, et je suis désolée, je n’ai pas le courage de vous raconter la mythologie japonaise ici, heureusement il y a une page wiki qui en parle >ici. J’adore les mythologies, la grecque et autres, il y a beaucoup de dieux et de déesse, de la haine, de l’amour etc…

Donc la mythologie japonaise dit que la famille impériale descend de la déesse de Soleil et elle est vénérée à Ise. Avant seule la famille impériale pouvait y aller. Aujourd’hui, on peut y visiter mais nombreuses portes ne s’ouvrent que pour laisser entrer la famille impériale.

La spécificité de ce lieu est aussi que tous les 20 ans, les bâtiments principaux sont détruits et reconstruits. La renaissance donc. Ca permet surtout de perpétuer le métier de maçon de sanctuaire. Ces bâtiments sont connus pour n’utiliser aucun clou, vice. Tout est fait en tenons et mortaises et autres assemblages. C’est aussi dans l’esprit Shintoïste, reconstruire sans cesse.

Il est bien sûr interdit de photographier les parties principales, donc il y a que les photos des environs…

*—*—*—*—*—*—*—*—*—*—*—*—*

先日初めて伊勢神宮に行きました。ピカピカになってましたね。
ヨーロッパに住んでると、歴史ある建築物って、とにかく古くて、3,000年前とか、普通に300年前のアパートに住んでたりとかするので、歴史的だけど、立て直すいう考え方、驚きます。

でも敷地は時代の流れを感じられ、深い緑のなか清められた気がしました。もちろん気だけですが… 母娘気楽なお参りになりました。

にほんブログ村 料理ブログへ
にほんブログ村 旅行ブログ 旅行グルメへ
にほんブログ村

ma bûche de Noël 2010 ♥

201012buche01

Enfin j’ai fait ma bûche de Noël! Ma première.

Ce n’est pas exactement ce qu’on trouve en France. Je trouve, la crème au beurre, un peu trop lourd pour moi. Comme tous mes roll cake, il n’y a que de la génoise et la chantilly. C’est très léger, sans beurre. A manger sans modération??

Bref, c’est prêt en moins de 1 heure, et elle été avalé en moins de deux.

La recette!

Toujours pour une plaque de ~27cm:
la génoise:

  • 3 œufs
  • 50g sucre
  • 40g farine

la crème:

  • 150 à 200ml crème fleurette
  • 1 cs sucre
  • 100g chocolat

Laisser les œufs à la température ambiante. Préparer des glaçons pour la crème. Tamiser la farine 3 fois. Préchauffer le four à 180°c.

  1. Faire chauffer l’eau. Mettre les œufs dans un bol et commencer à les battre au batteur électrique au bain-marie.
  2. Commencer doucement. Attention, en plaçant le bain-marie, si l’eau est trop chaude, ça risque de cuire les œufs. Commencer à mélanger avant de plonger le bol dans l’eau chaude.
  3. Battre en ajoutant le sucre en 3, 4 fois. Lorsque en soulevant les fouets, la pâte s’y accroche, baisser la vitesse et homogénéiser la mousse. En faire un mousse bien ferme.
  4. Changer en fouet (à la main), mettre la farine et soulever la pâte avec le fouet pour mélanger la farine. Prendre la pâte du fond, faire tomber en tapotant le fouet au bord du bol. Répéter l’opération jusqu’à ce que la farine soit mélangée.
  5. Tapisser la plaque d’un papier sulfurisé. Faire tomber la pâte du haut dans la plaque, étaler la pâte avec un racloir, en faisant tourner la plaque par 1/4.
  6. Mettre au four 10min à 180°c. Si la pâte résiste sous vos doigts en son centre, il est cuit. Faire tomber de 15~20cm de hauteur, sortir de la plaque et le couvrir par un autre papier sulfurisé.
  7. Retourner le tout sur une surface plane. Retirer doucement le papier sulfurisé. Remettre et retourner de nouveau et retirer le papier au dessus doucement. Remettre et laisser la pâte refroidir.
  8. Préparer la crème chantilly. Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat avec un peu de crème si il le faut.
  9. Mettre des glaçons dans un bol. Mettre un bol au dessus, mettre la crème fleurette avec le sucre. Commencer à tourner doucement avec le fouet.
  10. Tourner plus ou moins vite. Quand la crème commence à prendre, accélérer et battre énergiquement. Battre jusqu’en soulevant le fouet, une pointe se forme. Ajouter le chocolat fondu, mélanger.
  11. Prendre la pâte génoise. Couper en biais les 2 côtés parallèles à soi. Etaler 1/3 de la crème, surtout au centre. Laisser 5cm au moins au fond.
  12. Commencer à rouler. Rouler fermement un tour, puis laisser rouler en soulevant le papier. Finir en mettant la fin du rouleau en bas. Envelopper fermement dans un papier transparent (avec le papier sulfurisé ou pas) et laisser 10 à 20min au réfrigérateur.
  13. Sortir du réfrigérateur. Couper un côté en biais pour la décoration. Etaler une fine couche de crème chocolat sur le tronc. Installer le bout coupé. Etaler la crème sur le tout de manière égale. Décorer avec la poudre de cacao, du sucre fin, père Noël et autres. Remettre au frais. Servir frais!

C’est toujours un peu long mais vous verrez, ce n’est pas compliqué. Voici quelques détail de ma petite bûche:


Il a neigé sur les pères Noël 🙂 Alors qu’il continue de faire très beau à Tokyo!

Bonne préparation de fêtes!


Au Japon, Noël est devenue la fête des amoureux… ou entre amis pour ceux qui n’ont pas d’amoureux. Bref, on s’offre des cadeaux, on sort festoyer. Un peu le réveillon français… Donc c’est le moment de faire le plein de caisse pour les commerçants! Et on mange bien sûr des gâteaux! Le classique, le fraisier ou short cake. Peut être le gâteau préféré des japonais (dont voici ma version est ici). Puis les pâtissiers japonais ne manquent d’inspiration! Il y a de tout. Voici une petite visite de catalogue des gâteaux cette année en ligne!
Bon appétit!


Pour ma part, n’étant pas chrétienne, je ne fête pas particulièrement Noël. Et amoureux ou pas, je préfère rester chez moi, entre amis à dîner tranquillement… C’est une excellente occasion de manger un peu de foie gras, d’ouvrir une bonne bouteille et de manger un bon gâteaux! ^^

Roll cake au thé et à la marmelade*紅茶とマーマレードのロールケーキ

201012rollcake01
Un rouleau aux goûts british cette fois ci (c’est une qualification purement subjective).
J’aime toujours autant ces roulées. Elles se préparent rapidement. Comme il n’y a que de la chantilly, c’est très facilement avalé.
秋らしいロールケーキを作りました。
紅茶とマーマレードの味がぶりてぃっしゅかな?と思いましたが、どうでしょうかね…(笑)
ぽかぽかしたお部屋で暖かい紅茶と頂きたいものです。
日本語のレシピはフランス語の後で↓

Voici la recette pour une plaque de ~26cm:

la génoise:

  • 3 œufs
  • 50g sucre
  • 40g farine
  • 1 cc thé anglais

la crème:

  • 100ml crème fleurette
  • 1 à 2 cs sucre
  • 2cs marmelade

Laisser les œufs à la température ambiante. Préparer des glaçons pour la crème. Préchauffer le four à 180°c.

  1. Prendre un sachet de thé ou si on prend du thé en feuilles, passer au mortier pour les rendre fin. Tamiser avec la farine 3 fois.
  2. Faire chauffer l’eau. Mettre les œufs dans un bol et commencer à les battre au batteur électrique au bain-marie.
  3. Commencer doucement. Attention, en plaçant le bain-marie, si l’eau est trop chaude, ça risque de cuire les œufs. Commencer à mélanger avant de plonger le bol dans l’eau chaude.
  4. Battre en ajoutant le sucre en 3, 4 fois. Lorsque en soulevant les fouets, la pâte s’y accroche, baisser la vitesse et homogénéiser la mousse. En faire un mousse bien ferme.
  5. Changer en fouet (à la main), mettre la farine et soulever la pâte avec le fouet pour mélanger la farine. Prendre la pâte du fond, faire tomber en tapotant le fouet au bord du bol. Répéter l’opération jusqu’à ce que la farine soit mélangée.
  6. Tapisser la plaque d’un papier sulfurisé. Faire tomber la pâte du haut dans la plaque, étaler la pâte avec un racloir, en faisant tourner la plaque par 1/4.
  7. Mettre au four 10min à 180°c. Si la pâte résiste sous vos doigts en son centre, il est cuit. Faire tomber de 15~20cm de hauteur, sortir de la plaque et le couvrir par un autre papier sulfurisé.
  8. Retourner le tout sur une surface plane. Retirer doucement le papier sulfurisé. Remettre et retourner de nouveau et retirer le papier au dessus doucement. Remettre et laisser la pâte refroidir.
  9. Préparer la crème chantilly. Mettre des glaçons dans un bol. Mettre un bol au dessus, mettre la crème fleurette avec le sucre. Commencer à tourner doucement avec le fouet.
  10. Tourner plus ou moins vite. Quand la crème commence à prendre, accélérer et battre énergiquement. Battre jusqu’en soulevant le fouet, une pointe se forme. Ajouter la marmelade, mélanger.
  11. Prendre la pâte génoise. Couper en biais les 2 côtés parallèles à soi. Etaler la crème, surtout au centre. Laisser 2cm à droite et à gauche. Laisser 5cm au moins au fond.
  12. Commencer à rouler. Rouler fermement un tour, puis laisser rouler en soulevant le papier. Finir en mettant la fin du rouleau en bas. Envelopper fermement dans un papier transparent (avec le papier sulfurisé ou pas) et laisser quelques heures au réfrigérateur. Couper avec un couteau chauffée avec de l’eau chaude. Servir frais.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

レシピです。
27cmの鉄板用:

  • 卵3個
  • 小麦粉40g
  • 砂糖50g
  • 紅茶 ティースプーン山盛り1杯
  • 生クリーム100〜120ml
  • 砂糖 大1
  • マーマレード 50〜60g

卵は常温に戻しておく。鉄板にはクッキングシートを敷いておく。生クリーム用に氷を用意する。お湯を沸かす。

  1. 紅茶の葉をごますり鉢で細かくする。小麦粉と合わせて3回振るう。
    卵は湯煎にかけて泡立てます。一つ目のボールにお湯を入れる。二つ目のボールに卵を入れ、電動泡立て器で混ぜる。砂糖を少しずつ入れてまずハイスピードで泡立てる。卵が人肌の温度になれば湯煎からはずす。
  2. 卵が泡立て器の中に籠るようになればスピードを下げてゆっくり気泡を整えるように混ぜる。オーブンを180℃で余熱する。
  3. 小麦粉を入れて(手動)泡立て器でボールの底からすくうように混ぜる。すくい、ボールのふちにコンコンとたたき、生地を混ぜる。鉄板の20cm位上から生地を落とす。ボールの底の生地は四方のはじに入れる。ケッパーで平にして180℃で10分焼く。
  4. 生クリーム用にボールを2つ用意する。一つには氷を入れる。生クリームをもう一つのボールに入れて底に氷をあてながら泡立てる。砂糖を入れる。最初はゆっくり混ぜる。重たくなってくるのでそうしたら泡立て始める。角がしっかり立つまで泡立てる。マーマレードを入れて混ぜる。
  5. 生地が焼けたら板を落とし空気を抜く。クッキングシートごと別のクッキンシートごとひっくり返す。ゆっくり剥がす。また全部をひっくり返して剥がす。乾燥しないようにクッキングシートをかぶせておく。
  6. 自分に平行の端を斜めに切り落とす。生クリームを真ん中に落とす。真ん中に多めに塗る。最初をきつめに巻き後はペーパーを持ち上げながら巻いて行く。
  7. ラップでキチッと巻いて冷蔵庫で数時間置いておく。

C’est un peu long mais ce n’est pas compliqué, une fois qu’on a le coup de main. Bon appétit!
長くなりましたがそんな難しくありません。 ちょっと大人の味のロールケーキでした。

Les autres recettes de roll cake sont ici si cela vous intéresse!


C’est bon, je suis revenue de Paris, de Saint-Etienne… 10 jours assez fou, entre l’exposition à monter, le froid, Paris… puis maintenant, les photos à classer, les rapports à écrire… Ce week-end, je vais encore parcourir des kilomètres… mais pour des moments plus ludiques.
パリから帰って来てやっと落ち着きました。11月の終わりだったのでまだクリスマスには少し早かったのですが。
パリの有名のデパート、Galéries Lafayette もクリスマスバージョンにデコレーションされてました。


エッフェル塔は霧で隠れていました。やっぱり11月は寒く暗かった…

応援おねがいします!

にほんブログ村 料理ブログ 二人暮らし料理へにほんブログ村 海外生活ブログ フランス情報へ

Tiramisu roulé ou le roulé au goût tiramisu ?

tiramisu roll cake

Vous connaissez ces gâteaux roulés très très populaire au Japon? J’en ai fait quelques uns déjà dont le roulé rose à la fraiseoù il y a une recette détaillée.

Les autres quelques recettes sont là:

IMG_7162Matcha roll cakeCoffee roll cake

Ici, une vielle recette reprise. Ces roulés sont très légers et se mangent trop facilement. La génoise ne contient pas de matière grasse. Mais la pâte est assez difficile à maîtriser. Mais une fois qu’on a le coup de main, c’est bon. Ce n’est pas très compliqué et c’est très rapide à réaliser. Même moi, je ne rate (presque) plus. ^m^
Voici la recette pour une plaque de 27x27cm:

  • 3 œufs
  • 50g sucre
  • 2cc café instantané
  • 40g farine
  • 200ml crème liquide
  • 150g mascarpone
  • 30g sucre
  • 1cs rhum au choix
  • poudre de cacao à saupoudrer, du rhum pour parfumer
  • 2 papiers sulfurisés: 1 pour mettre sur dans la plaque, et l’autre, un peu plus grand que la plaque pour la confection

Préchauffer le four à 180°c. Mettre le papier sulfurisé dans la plaque. Laisser les œufs et le fromage à la température ambiante.

  1. On prépare d’abord la pâte: Moudre le café et tamiser avec la farine 3 fois. Il suffit de casser les petits grains de café pour que ça passe dans les mailles du tamis.
  2. Préparer un bain-marie. Avec un fouet électrique, commencer doucement à battre les œufs avec une pincée de sucre au bain-marie. Attention, si l’eau est trop chaude, les œufs durcissent, et il ne le faudrait pas.
  3. Quand le mélange commence à blanchir, monter le vitesse et battre les œufs en ajoutant le sucre en 3, 4 fois. Il faut que quand on soulève le fouet, le mélange reste un instant coincé dans les dents du fouet. Lorsque c’est bon, baisser la vitesse du fouet au plus bas et mélanger doucement pour homogénéiser le mélange. Il devient lisse.
  4. Faire couler la pâte d’une petite hauteur sur la plaque (avec le papier). Si une pâte lourde reste au fond du bol, essayer de les mettre vers le bord de la plaque, plus rapide à cuire.
    Avec une raclette, aplatir en faisant tourner la plaque par 1/4 de tour. Toujours dans le même sens. Mettre au four 10min.
  5. Ensuite, la crème:Travailler le fromage et le rendre crémeux. Prendre 2 bols, mettre du glaçon et un fond d’eau dans un bol, et mettre l’autre bol par dessus. Battre la crème dedans avec le sucre. Commencer à tourner doucement avec le fouet. Petit à petit, la crème va prendre. Quand elle commence à devenir un peu épais (une impression suffit) accélérer et battre la crème comme un blanc d’œuf. Cela évite que la crème gicle partout au début.
  6. Quand on soulève la crème, une pointe molle se forme (ce n’est pas grave si elle tient pas debout), retirer le bol du glaçon, ajouter le rhum et le fromage et mélanger avec le fouet. Réserver au frais.
  7. La pâte est cuite si on appuyant légèrement le milieu de la plaque, la pâte résiste sous le doigt. C’est pas la peine de faire un trou, appuyer très doucement. ^^;
  8. Il y a différentes manières de traiter la pâte: l’extérieur du roulé est le bas de la pâte. Les recettes disent de rouler directement avec le papier sans l’avoir décollé avant. Mais je préfère décoller avant de rouler pour être sûr que la pâte se décolle du papier. J’ai eu quelques malheurs avec ça… Donc je retourne la pâte une fois, décolle le papier, et la retourne pour pouvoir rouler dans le bon sens.
    Prendre le 2e papier sulfurisé, le poser sur une planche ou grille (pas trop lourd et plus grand que le gâteau). Retourner la pâte cuite avec son papier sur ce 2e papier. Décoller doucement le papier qui a servi à cuire, remettre le papier et retourner le tout de nouveau. Poser le gâteau sur une surface plane et décoller ensuite le papier qui est collé.
  9. Mettre des coups de couteau pour faciliter le roulage: parallèle à soi, à 3~5cm d’intervalle. Avec un pinceau, mettre un peu de rhum sur la surface si vous le voulez.
  10. Avec une spatule, étaler la crème. Laisser quelques centimètres vide devant et derrière, ainsi que sur les côtés. Bien étaler en mettant le plus au milieu. On ne peut pas tout mettre. Si vous pouvez en mettre les 2/3 ce sera déjà très bien. Saupoudrer de poudre de cacao.
  11. Commencer à rouler. D’abord, faire un cœur, en roulant un petit coup sec. Puis rouler en s’aidant du papier, en le soulevant. Le gâteau se roulera tout seul. Finir de rouler, ne pas rouler le papier avec. Envelopper le tout du papier plastique et laisser une heure à plus au frigo. Saupoudrer de poudre de cacao, couper avec un couteau tiède juste avant de se servir.

Bon appétit!

Ca paraît long mais ce n’est pas très compliqué!


Aujourd’hui, ballade vers Harajuku. Je me suis baladée avec mon ami un samedi après-midi. Il y a toujours un monde fou les week-end par ici.
D’abord, visite au festival de Laos organisé dans le Parc Yoyogi. On voulait aller manger Laotien mais il y avait surtout du thaï et même de l’indien. Le reste du festival du week-end dernier qui était consacré au Thaïlande?

IMG_0910

Encore ces poussettes à chien. La dame les ventilait. Ce que j’aime ce sont les regards que les messieurs lui lance.

A côté, un stand spécial pour encourager les Samurai Blue, les 23 japonais, avant la Coupe du Monde. Passés devant par hasard. On voyait de loin cette statue de Ryoma Sakamoto, vêtu de l’uniforme. Je trouvais cela d’un goût douteux…

IMG_0912

Et là, on coloriait un manga géant censé conter la future (et impossible) exploit des samurai à Johannesburg, visible du ciel. Ainsi les joueurs pourront les lire de leur avion qui les emmènera la bas. Super, non?

Non, je n’ai pas participé.

Mais vous pouvez visiter le site officiel adidas Japan: Sky Comic. Il est très bien fait au niveau multimédia, chaque case est une photo prise lors du coloriage. Après la lecture très passionnante du comic, on peut voir en vidéo comment chaque dessin a été réaliser, dans différents écoles, comment les enfants se sont donnés à fond, à quel point ils soutiennent les joueurs, etc… Je suis restée bouche bée devant tant d’amours et de moyens utilisés.

Winston poster

L’instant où je me suis dit que c’était bien qu’il n’y ait pas de publicité pour les cigarettes en France.

Je rigolais bien sûr…

IMG_0919

Il y avait toujours un monde fou dans Takeshita street. Et parmi eux…

IMG_0923

J’ai d’abord été surprise par sa tenue. J’ai pris en photo. Puis les gens qui « la » croisaient réagissaient bizarrement. Ils gloussaient, se retournaient pour regarder, etc…

La personne s’est arrêtée pour regarder le menu d’un fastfood. Et là, j’ai vu aussi. C’était un monsieur d’une soixantaine d’année, peau bronzée, nez pointu, ridé avec un gros masque blanc (de malade).

Pour vous, j’ai voulu le prendre de face. Je l’ai suivi pendant quelques mètres mais impossible. Tout le monde hallucinait en le croisant, tout le monde (surtout les touristes) essayaient de le prendre en photo…

Voilà ma petite sortie de samedi. Voilà pourquoi j’aime bien ce pays. On ne s’ennuie pas.