Archives du mot-clé temple

三瀧寺 Temple Mitaki

Après Shikoku, les bouddhas de Hiroshima

 En traversant le pont des îles en îles, on passe de la préfecture de Ehime à celle de Hiroshima. Pas de dôme Bombe H mais une visite au temple Mitaki. Un temple qui a survécu à la Bombe H grâce à sa situation géographique.
Mitaki signifie littéralement « 3 cascades ». Il y a en effet 3 sources différentes dans le domaine du temple. Un temple discret mais magnifique. A visiter si vous avez un peu de temps à Hiroshima.

Voici une série de photo de statues et du temple pour un moment paisible?

Malheureusement il pleuvait assez fort. Mais finalement, visiter un temple sous la pluie rend le lieu un peu plus magique.


Mitaki-Dera
411 Mitakiyama, Nishi, Hiroshima
733-0805 Hiroshima Japon

Une journée sur l’île de Shikoku

Petit voyage de 3j entre quelques villes de l’île de Shikoku et Hiroshima, le long de la mer intérieur.
Tout d’abord, le petit drive sur l’île.

Akashi Ohashi

Akashi Ohashi

En venant de Kobé, on arrive sur l’île de Shikoku via l’île d’Awaji par ce pont Akashi Ohashi, à l’époque le pont suspendu le plus long du monde. A l’époque…
shikoku02
A l’arrivé, il faisait très beau. Cette roue, sur un air de repos.

On passe très vite à travers la prefecture de Tokushima et on arrive à Kagawa, connu pour être le plus gros producteur et consommateur de udon, cette nouille blanche grosse japonaise.
Visite du parc Ritsurin, un grand parc de 750 000㎡ (merci à wilipedia pour une explication ici). C’est un parc magnifique élu dans de nombreux classements internationaux. Le nom veut dire littéralement « champs de châtaigniers » mais en réalité, le parc est connu pour ses pins magnifiquement entretenus.


Au fond, un ancien bonsai qui a bien grandi depuis.

Après ce petit passage dans ce grand parc, notre destination principale: le sanctuaire Kotohira-gu (dont l’explication wiki est encore ici).
Ce sanctuaire se situe au milieu d’une montagne et le pèlerinage consiste en une montée de 785 marches ou presque 2000 si vous allez jusqu’au fond. Attention à bien s’hydrater, il n’y a pas de distributeur en haut! 🙂


Vue magnifique de l’île.

Petites courbatures garanties pour les jours à venir.

Après Kagawa, on va encore vers l’ouest à la prefecture de Ehime, d’où part le pont Shimanami Kaido qui relie l’île de Shikoku et Honshu (l’île principale) par la prefecture de Hiroshima.
Plus précisément, le pont part de la ville d’Imabari. Il y a plus de 3000 îles (habitées et désertes) dans cette mer d’intérieur et Hiroshima, Okayama, et les préfecture de Shikoku partagent ces îles.

Imabari est la porte d’entrée de Shikoku de côté ouest et elle est connue pour ses serviettes. Un gros producteur et paraît que ses produits sont vendus à certains grands magasins parisiens.

Musée de serviette, Ehime

Musée de serviette, Ehime

Mais avant de prendre le pont, arrêt déjeuner, dans un petit restaurant du port.

donburi d'oursin, Ehime

donburi d’oursin, Ehime


Un donburi aux oursin. miam miam

Et en route pour Hiroshima avec une météo beaucoup moins accueillante…

Shionami Kaido

Shionami Kaido


Restaurant du jour:
Kaishoku HAMASHOKU
2-1-36 Ohamacho, Imabari,
Ehime Prefecture 794-0002, Japon
Fermé le jeudi et le 3e mercredi du mois
Ne parle que japonais.

gelée de clémentine (en boîte) et passage à Nikko

gelée en clémentine boite
Malgré le mois de septembre, il fait toujours aussi étouffant et chaud sur Tokyo. Nous attendons l’arrivée d’un typhon qui, devrait pas être aussi violent qu’il était annoncé sur Tokyo. Enfin, je l’espère ^^.

Bon, je sais qu’en France, on ne consomme pas beaucoup de gelée en dessert. Mais au Japon, c’est un dessert très très populaire, excellent l’été!
Ici, j’utilise la boîte de clémentine, j’aime bien que ce soit transparent, pour qu’on voit bien le fruit.

Voici la recette pour 2 à 3 pots:

  • une boîte de clémentine de 250g
  • 180g eau
  • 5g gélatine en poudre + 2cs eau
  • 20g sucre
  1. Mettre la gélatine dans un récipient allant au micro-onde et ajouter les 2cs d’eau et laisser 5 min
  2. Séparer le sirop et les fruits. Ajouter au sirop l’eau et mettre dans une casserole. Y mettre le sucre et chauffer juste pour faire fondre le sucre.
  3. Mettre la gélatine au micro-onde, 10s à 500W. Y remettre 10s si ce n’est pas totalement fondu. Eviter de faire bouillir.
  4. Intégrer la gélatine fondue dans le sirop+eau en mélangeant avec un fouet. Mettre dans les pots les fruits de manière égale, faire couler le sirop+eau+gélatine, laisser refroidir. Puis laisser quelques heures au réfrigérateur.

Servir frais! Bon appétit


Donc j’ai passé 2 jours à Nikko. Nikko se trouve au nord de Tokyo, à environ 2h en train. Un moine avait fondé un temple au VIIIe siècle, le plus grand shogun de l’histoire de Japon, Ieyasu Tokugawa fit construire son mausolée et un sanctuaire magnifique fut construit au XVIIe siècle. En plus de visite touristique pur, on peut profiter du paysage alentour, de la montagne et des sources chaudes.
Je n’avais encore jamais eu l’occasion de visiter alors j’ai profité maintenant que j’ai du temps encore pour moi…

Malgré le mois d’août, il semblait que la haute saison soit passée, nous avons profité de la nature tranquillement. Voici les photos 🙂

Pour l’auberge, nous avions pris un vraiment pas cher. Je pense parce qu’il y avait personne, l’auberge avait fermé 1 bain des 2 (1 pour l’homme, 1 pour femme). Du coup, chacun « louait » la salle de bain. Mais à cette taille, on peut être 10 dedans 🙂

chikuwa et champignon avec rouleaux de surimi bento*ちくわとキノコ炒めとカニかまのロール。弁当

201012chikuwa01
Dans ma suite de bento pas trop gras, voici un dont le plat principal est le chikuwa. C’est du chair de poisson cuit à la vapeur autour d’un bambou. Une petite explication est visible ici.
Donc un bento sans viande mais assez consistant pour le déjeuner. C’est toujours nos soucis, de ne pas avoir trop faim à la fin. Je trouve frustrant de finir un repas et d’avoir toujours autant faim. Même quand je suis en régime… ^^;
カロリー気にしながらお料理中…なお弁当。
ちくわはいいですね。満足感もあるし、助かっています。日本語はフランス語の後で↓
Voici 2 recettes!
D’abord, chikuwa et champignon:

  • 2 chikuwa
  • 1, 2 poignées de champignon
  • un peu de poivron
  • 1cs sauce soja
  • 1cs mirin ou saké+ 1cc sucre
  • 1, 2 gouttes d’huile de sésame
  1. Couper les chikuwa en rondelle, les champignons et les poivrons finement.
  2. Dans une poêle (huilée si il le faut) mettre tous les ingrédients et faire dorer l’ensemble. Attention à ne pas faire griller. Saupoudrer de sésame blanc au choix.

Facile, non?

La recette de surimi roulé:

  • 1, 2 feuilles de laitue
  • 2, 3 surimi
  • une pincée de sel ou un peu de mayonnaise au choix
  1. Prendre les feuilles de laitue et passer 1min au micro-onde.
  2. Couper les feuilles en 2 dans la hauteur, plier les côtés des feuilles pour ajuster à la longueur des surimi. Disposer le surimi, saler ou mettre la mayonnaise et rouler fermement.
  3. Couper en 2. En biais, c’est plus joli!

Voilà 2 recettes très simple pour vos bento. Bon appétit!

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

今回はレシピ2つ:
まずはちくわとキノコ炒め:

  • ちくわ 2本
  • しめじ等のキノコ 1握り
  • ピーマン 1個
  • 醤油 大1
  • みりん 大1
  • ごま油 1、2滴
  1. ちくわを3,4個に切る。ピーマンも切る。キノコも必要があるなら切る。
  2. 材料を全部入れてこんがりなるまで炒める。焦がさないように。最後に白ごまをかけてもよい。

カニかまロール:

  • レタスの葉っぱ 1、2枚
  • カニかま 2、3本
  • 塩、マヨネーズなど
  1. レタスの葉っぱを1枚ずつばらしてレンジで1分チンする。
  2. レタスを縦半分にする。幅をカニかまに合わしておる。塩、マヨネーズ等を乗せてカニかまをキュッと巻く。
  3. 半分に切る。

コチラはCpicon おしすさんのレシピです。ありがとうございました*
応援お願いします**

にほんブログ村 料理ブログ 二人暮らし料理へ


L’autre jour, en allant à Sangenchaya (un quartier très jeune mais aussi populaire près de Shibuya), je suis passée devant le temple Gotoku-ji. Je passe tout les jour devant l’arrêt qui porte le même nom, et je ne suis jamais allée. Plus tard, j’y suis retournée avec mon ami.
Et j’ai découvert un super temple, sobre mais beau. Le site abrite une cimetière aussi. En entrant à l’intérieur, un monsieur nous a expliqué l’histoire du site.
先日初めて豪徳寺に行きました。近いのに行ったことなかったんですね。すてきなお寺にびっくり。派手さはないですが心落ち着きます。

Ce bâtiment abrite plusieurs chats, dont 1 en particulier. L’histoire raconte qu’un samuraï a été invité à entrer ici par un chat. Ce qui lui a permis d’éviter l’orage et d’écouter le bonze. Il aurait été très reconnaissant. Mais oui, vous avez compris, c’est ce chat:
On dit que c’est de ce temple que vient ce chat, levant sa patte droite, invitant. Ce chat invite nos souhaits les plus divers. Donc, il ne tient rien avec sa patte gauche. Et les personnes venues priées ou les personnes dont leur souhait ont été exhaussées viennent déposer ces chats. Il y en avait pleins!
Et le monsieur nous dit qu’il était venu demander la main de sa femme actuelle et que cela a été accepté. Il ne sait pas si c’était heureux ou pas puisqu’à l’époque, il ignorait que cette femme cachait une griffe aussi aiguisée. Mais bon, que ça fait déjà 50 ans.
Il nous a surtout dit qu’on aurait dû venir 2 semaines avant, que c’était rouge partout. Qu’il faut revenir en avril voir les fleurs de cerisier. On lui a promis qu’on reviendrait au printemps.
Voici ce que j’ai pu récupérer du reste de l’automne.
この三重塔には猫がたくさん飾られています。彦根藩の井伊直孝が猫に招かれてこちらへ参ったと言う。ここは招き猫の発祥の地らしいです。全然知らなかった!
コチラの猫は左手に何も持っていません。なんでも招いてくれるのですね*
会う人みんなに2週間前に来たら良かったのに!と言われました。紅葉がすばらしいらしいです。来年きっと来ます。春もいいらしいです。春も来ます。

En sortant du temple,
201012gotokuji06

Etait ce un pareil chat qui aurait invité le samouraï il y a 5 siècles? 🙂
500年前もこのような猫に招かれたのでしょうか? 🙂

Dernière étape! vacances au Japon (7) Kyoto bis

R0013834

Dernier étape de notre voyage de 2 semaines. Toujours à Kyoto. Nous étions hébergés chez une amie près de Nanjen-ji, dans le quartier de Ginkaku-ji, le temple d’Argent.

Ce jour là, nous étions invités par cette même amie dans un restaurant de tofu pour le déjeuner. Avant, montée de sanctuaire inari de Fushima.
Un sanctuaire inari est le lieu où on vénère les dieux renard. Ce sont les protecteurs de commerçants et de famille. Ces sanctuaires sont reconnaissables par les renards qui gardent l’entrée et aussi par de nombreux torii, ces portes en bois rouge ou en pierre. Celui de Fushimi en a beaucoup de torii. On peut en acheter et le faire planter pour 200000 à 1600000 yen (environ 2000 à 15000€). Ici, la plupart sont des entreprises japonaises. Sur chaque torii sont gravés les noms des donateurs, la date. Comme ils sont en bois, ils pourrissent au bout d’un temps et on renouvelle. Ou pas.
Il y a une petite marche de 90min pour atteindre le sanctuaire du haut.

La première photo a été prise au pied d’un stèle. Ces poupées font 10 à 15cm de haut.

Notre marche en photo:

R0013776
Les mille torii

R0013787
Les 2 renards face à face à l’entrée, sont toujours différents. Vous le saviez?

R0013805
des mini torii. Tout le monde, en payant, peut avoir son autel et venir prier.

R0013812
On monte, on monte!

La descente a été plus simple. Nous avons pu être à l’heure pour notre déjeuner sans avoir à courir. De toute façon, on n’était pas capable!

On retourne dans le quartier de Nanjen-ji dans ce fameux restaurant de tofu Junsei où on m’emmène à chaque fois. Un restaurant qui comprend un bâtiment classé monument historique national (plus du détail sur le site).
Voici l’ambiance (et surtout le menu!)

R0013839
L’entrée avec le sashimi

R0013843
Tofu grillé avec miso

R0013847
La spécialité du quartier, yudofu, « tofu chauffé ».

R0013852
Assortiment de légumes de saison

R0013858
Tempura de poissons et légumes. Incroyablement léger. Délicieux!

R0013869
Une autre salle plus « intime » du restaurant. Très traditionnel.

R0013872
L’entrée du restaurant

Le soir, nous assistons à Gozan no Okuribi. 5 lettres immense sont allumées sur les montagnes qui entourent la ville de Kyoto. On ne peut plus monter sur une de ces montagnes aux côté des bûches comme je l’ai fait il y a 2 ans (dont l’article est ici). C’est fort dommage!
De la fourche du fleuve:

RIMG0247
Nous avons pu voir que 2 lettres et il y avait vraiment trop trop de monde…

R0013924
Le pavillon d’Or, Kinkaku-ji. Toujours aussi kitch mais toujours aussi beau.

R0013940
Ryuan-ji et son jardin aux 15 pierres où on n’en voit jamais 15.

R0014005
La bambouseraie de Arashiyama

R0014023

R0014037
Katsura River.

R0014073
La nuit commence à tomber.

R0014092

Une pêche aux cormorans sont organisés tous les soirs d’été et on peut les observer à la nuit tombée. Venez avec des jumelles et un trépied!

Voilà! Le voyage est terminé. Retour à Tokyo! Nous sommes rentrés vers le 20 août. Fatigués surtout par la chaleur. Mais la grosse chaleur a duré encore pendant quelques semaines. Ce fut un été pénible…

Je vais pouvoir remettre des petits plats et raconter des petites histoires du Japon.