Archives du mot-clé Tokyo

Dîner dans un restaurant de steak au Japon: Ukai-tei, Tokyo

Je fais des billets rattrapage des mois que j’ai pas écrit sur ce blog…

Voilà Ukai-tei est une petite chaîne de luxe de grillade présente dans quelques villes au Japon et un en Chine je crois qui va s’ouvrir. A Tokyo, il y e a un à Ginza et un à Omotesando. J’ai été dans celui de Omotesando. Je l’ai visité en mars donc mes souvenirs sont un peu flous… enfin.

Le lieu expose quelques collections de flacon de parfum dans des vitrines, les murs sont feutrés… puis on est invité à s’asseoir dans une petite salle privée autour d’une plaque chauffante pour se faire servir devant ses yeux des fruits de mer et le steak.
On commence ici par une petite soupe froide de pois et légumes. Bon appétit!


Après le riz sauté à l’ail, quelques légumes saumurés et la soupe miso, on se déplace dans une autre salle pour le dessert. Après la viande, je me suis rabattue sur le sorbet d’orange.
Nous avons eu un chariot de mignardises pour accompagner thé ou café.

Voilà. Il sert aussi le déjeuner et si il fait bon, il y aussi la terrasse mais au Japon, les moments qu’on peut passer dehors reste assez limité.

Ce fut bon mais la viande était un peu trop grasse à mon goût et j’ai eu du mal à finir.
C’est un restaurant à inspiration très française pour tout le service, dessert et tout cela mais avec les manières et la quantité japonaises…

Mais ce fut une excellente expérience à ne surtout pas refuser si vous avez l’occasion!

Omotesando Ukai-tei
le site en anglais

restaurant Miyako – fukagawa-meshi

4142647956_28d3984862_z
Comme je n’ai pas toujours le temps de poster des recettes, je vais aussi poster des revues des restaurants testées par-ci, par la, surtout au Japon.

Ca reste un avis très personnel et un peu critique…
Pour commencer: Miyako 割烹 みや古
201212miyako
Ce restaurant sert un plat typique de l’est de Tokyo, fukagawa meshi, riz et palourde.

Ambiance très traditionnel, on se croyait à une autre époque. Retirez vos chaussures à l’entrée, tables basses, pas de chaise.
Plus pour goûter l’ambiance que pour le goût des plats, un peu coûteux.

Miyako
2-7-1 Tokiwa Koto, Tokyo 135-0006
tel: 03-3633-0385 (je pense qu’on ne parle que le japonais)
pas de réservation déjeuner
¥1500 le déjeuner.

Salade japonaise à l’aubergine et au mioga et Echizen washi à Tokyo

salade aubergine et myoga
Il fait toujours plus de 30°c à Tokyo. On espérait que le typhon Talas allait nous rendre la vie plus agréable. Ca était le cas que quelques jours après son passage meurtrier.

Voici une recette fraîche et facile si vous avez les ingrédients. Pour cette recette, il faut 2 ingrédients assez typique: mioga, un légume de la famille de gingembre dont la définition wiki est ici. On le consomme souvent cru, émincé. Son parfum est assez fort, unique. Tout le monde ne l’adore pas. On doit pouvoir le trouver chez les chinois ou chez les épiciers japonais, mais peut être pas toute l’année.
L’autre ingrédient est ponzu. Une sauce à base de sauce soja, dashi, un peu de saké et du jus d’agrume. Ce jus peut être du citron mais souvent on utilise les agrumes japonais tels que yuzu, kabosu. C’est dans cette sauce qu’on trempe les viandes de shabu-shabu ou les légumes de nabé, fondue à la japonaise. La sauce est idéale pour rendre toutes les salades japonaises.

La recette! pour 2 à 3 personnes:

  • 1 aubergine à la française
  • 2 mioga
  • un doigt de gingembre
  1. Laver l’aubergine, couper en 3 rondelles et en faire des bâtonnets. Eplucher le gingembre et râper. Laver les mioga et émincer.
  2. Passer l’aubergine sous l’eau fraîche, bien essorer. Dans une poêle huilée bien chauffée, mettre l’aubergine et faire sauter. Quand c’est cuit, un peu caramélisé, mettre sur une grande assiette. Ce sera joli des les installes le plus possible à plat.
  3. Faire une motte de mioga émincé, poser le gingembre râpé et verser la sauce ponzu en décrivant 2 grands cercles au dessus du plat. Saupoudrer avec du sésame blanc si nécessaire.

Bon appétit! Facile!


Pour ceux qui me suivent (et merci beaucoup!) vous savez que j’ai un lien fort avec les artisans de papier japonais (washi) de la région de Fukui (Echizen). Pour ceux qui ne savent pas voici les quelques mois que j’ai passé parmi les artisans ici. C’était en 2006, 5 ans déjà!
En ce moment, et jusque 11 octobre 2011, de quantité importante de ces papiers sont utilisés pour décorer un grand magasin à Tokyo, le Takashimaya (et pour connaître comment ça marche au Japon, c’est ici). C’est le même qui est dans Printemps Haussmann!

C’est très rare qu’une promotion aussi visible soit faite autour du papier, car d’habitude, il faut se rendre dans des lieux exprès pour voir exposer ces papiers. Sinon, on indique rarement quel papier est utilisé pour tapisser le fond d’une vitrine.

Mais cette fois, le nom de l’artisan papier, l’entreprise qui a fournit le papier (dont le lien est ici est écrit en grand sur une pancarte. Je suis vraiment contente que cela se soit réalisé.
On m’a demandé de prendre en photo ces magnifiques papiers et je vous en fait part. Si jamais vous passez par Tokyo avant le 11 octobre, vous penserez à moi 🙂

Gâteau très léger au chocolat et aux noix


Rien d’original ce gâteau… il est très léger car j’ai presque rien mis de farine. Il est très facile, y a qu’à mélanger….
Bien sûr, il est super bon, super léger. Il se manger sans faim 🙂 Utilisez un bon chocolat de couverture et le gâteau sera encore meilleur!

Voici la recette pour 10 à 12 petits moules (5x5cm):

  • 2 œufs
  • 20g farine
  • 80g sucre
  • 80g beurre
  • 80g chocolat de couverture noir
  • 1 poignée de noix
  1. Séparer le blanc et le jaune des œufs. Faire fondre le chocolat avec le beurre
  2. Battre le blanc d’œuf en ajoutant le sucre en 3, 4 fois. Battre jusqu’à ce que la mousse reste dans le fouet de manière stable
  3. Ajouter le jaune dans le mélange chocolat/beurre. Attention, il ne faut pas que le chocolat soit trop chaud, ne pas faire solidifier les œufs.
  4. Dans le blanc, ajouter le chocolat. Mélanger doucement. Ajouter ensuite la farine tamisée. Mélanger le minimum.
  5. Préchauffer le four à 180°c, ajouter les noix hachées. Mélanger. Mettre dans les moules, et passer au four 15mn à 180°c.
  6. Le gâteau est cuit si la fissure des gâteau semble sèche. Saupoudrer de sucre cristal si vous désirez. Le gâteau sera meilleur une fois refroidi.

Bon appétit!

Pour ces gâteaux, j’ai utilisé des emballages du magasin Cotta, qui est une boutique en ligne au Japon spécialisé dans la pâtisserie et emballage.

J’ai utilisé ces moules jetables en papier, ainsi que ces petits pic qui donnent tout de suite un air plus pro aux gâteaux. Je ne sais pas si ces produits peuvent se trouver dans des boutiques comme Mora. Au Japon, on ne manque pas d’articles pour décorer ces gâteaux!


Ce week-end fut pleines de nouvelles tragiques…

Le Japon aussi est encore loin de sortir de ces problèmes. Mais l’été est là, la saison des festivités est là. Et pour donner de l’énergie et de courage aux régions sinistrés, des fêtes sont organisées un peu partout au Japon et ça pendant les 2 mois à venir, avec en plus cette année, des appels aux dons ou des collaborations avec des symboles des fêtes de Tohoku.

J’ai assisté au célèbre sanctuaire Yasukuni qui fête chaque année mi juillet les esprits.

Bonnes vacances à vous les juilletistes!

le printemps est aussi arrivé à Tokyo * 東京にも春が来ました。

Désolée pour cet absence.

Aujourd’hui, pas de recettes mais les photos dont vous attendiez tous et toutes: celles de cerisiers! 🙂

Il a fait très bon cette semaine et les fleurs ont fleuri à toute vitesse… pour faner aussitôt après.

Ces fleurs sont tellement belles sous un ciel bleu!

Il y avait beaucoup de vent, il a plu ce samedi. Demain, je retourne dans un parc. J’espère que les fleurs seront encore là.
震災から一ヶ月が経ちました。

被災に遭われた地域のみなさま、心より、お見舞い申し上げます。
また、この被災にてお亡くなりになられた方々、心よりご冥福をお祈りいたします。

そして、一日も早い被災地域の復興を心から願います。

ちょうど季節は華やかな時期となり心慰めてもらっています。私はずっと東京にいましたから問題はありませんでした。しかしフランスからのプレッシャーが信じられないほど大きく、ひたすら私なりに正しいと思う情報をブログを通して伝えて行こうと思いました。

海外のメディアでの今回の災害の報じられ方は様々で、特に原発に関する情報は不安を煽るような物もとても多かったです。実際日本に住んでいる70%のフランス人が一時日本を離れたそうです。
日本のメディアを完全に理解できないのと、フランスに居る両親や親友からの心配の連絡などでパニックに陥った人も多く居ました。

世界状況が変わり日本への海外メディアの注目も薄れて来ており、プレッシャーも減りました。フランス人も少しずつ戻って来ています。

近所の桜の写真をアップします。春ですね。


La terre a encore tremblé hier soir, encore pour le nord-est. Tokyo a tremblé aussi mais en dessous du 5 de notre échelle (le cas du 11 mars) rien ne s’arrête. Je suis toujours impressionnée par la solidité (ou la flexibilité) des structures au Japon. Je me demande combien de vie ces bâtiments et tout le système urbain a sauvé.

Il y a toujours 28000 personnes morts et disparus. Ce que nous pouvons faire à Tokyo, c’est éviter la crise économique. Alors, on retourne consommer!


ポッチ!と応援お願いします*
にほんブログ村 海外生活ブログ フランス情報へ