Archives du mot-clé Chine Ouighour

Mon tour de table dans le monde 1: Chine Ouïghour

resto turfan 05
laghmen
, grosse nouilles fraîches cuite puis sautée avec des légumes, un peu pimenté. LE plat qu’on a retrouvé partout sur notre chemin de la route de la Soie.

Voici quelques photos des repas que j’ai mangé pendant mes voyages. Aujourd’hui, la Chine, dans le région de Xinjiang, à l’extrême ouest de Chine, visitée en août 2007.
Chine Xinjiang, capitale: Urumqi. Villes visitées: Turfan, Kuqa, Kashgar.

La ragion est majoritairement habitée par les ouïghours, un peuple d’Asie Centrale musulmane. Je le précise car cela signifie: sans porc, majoritairement du mouton.

resto turfan 02
kebab
, ici, quand on dit viande, on dit mouton
IMG_2981
bus couchette269
les pains fourres

pain farci au… mouton. Délicieux.
les mangeurs de melon

C’était la saison des melons et parsthèques. On achetait la quantité qu’on voulait et on mangeait sur place.

plov kashgar 532plov kashgar 534

Un vendeur de plov et le plov, qu’on dit aussi polo. Avec des manty, tout 2 les repas typique de l’Asie Centrale. On cuit le riz à l’étouffée avec du carotte, oignon et mouton à son cœur. On mangeait avec ses doigts.

On a aussi essayé les repas chinois, enfin pas tous.

IMG_3567.JPG

ça on n’a pas essayé (pattes de poulet, oreille de cochon…)
IMG_3571.JPG

frais, c’est délicieux.
IMG_3575.JPG

IMG_3577.JPG
un traiteur, pour un prix fixe, on choisit 5, 6 produit avec du riz et un bol d’eau chaude comme boisson.

IMG_3661.JPG
soupe de canard pour faire des ragouts. On commande les légumes et autres ingrédients à faire mijoter avec.

IMG_3705.JPG
dogh

, une boisson lactée avec du glaçon, dans un bazar. On n’a pas goûté, à cause du glaçon…

IMG_3731.JPG
sur une place, on choisit ses brochettes qu’on grille: poireaux, tofu, pain, champignon…

IMG_3716.JPG
au bazar de Kashgar. Je suppose que ce sont des remontants…?

Un drôle de mélange de repas d’Asie Centrale et chinois. Chinois sans porc bien sûr.
La suite au Kirghizstan, le petit pays voisin… à suivre.

A nous enfin Kirghizstan

Ouiiiiii la censure est levee, on peut acceder a toutes les pages!! Ca a l’air interessant mon blog… lol
Mais c’est super super super super long!!!!!! :'(

Deja, le fameux passage de frontiere chino-kirgh
On a loue une voiture a 3 avec un espagnol tres bizarre, un gros grand gars, crane rase avec une grosse barbe et toujours un chapeau noir sur la tete, des differents, chaqu’un avec une hauteur differente… il parle tres fort et nous dit ce qu’on doit faire et rale sur des choses dont on n’y est pour rien. Il a un parapluie bleu, trop petit pour lui et ainsi on l’appelait Hagrid. Donc Hagrid nous avait fait chier pour tout, le prix, la ponctualite, etc… Le jour de notre depart, on arrive a l’heure et lui arrive un peu en retard et fait une scene parce que l’hotel ne veut pas lui donner la caution, parce que lui avait perdu le recu… 1/2h de retard. Et finalement monte dans la voiture en ralant pour ses 100 yuan (10 euros) de deposit… on le fait taire par un shut up! et il se tait avec un « je me demande d’ou vous sortez… » La voiture fonce et on arrive a Irkemshtam a 9h passee. Peu de monde, des ouzbek avec des cartons et cartons… a croire qu’il emporte leur maison avec eux! Et Hagrid grille toute la queue, passe devant et sans va… on esperait ne plus jamais le recroiser. On comprend pas tres bien ce qu’il faut faire… ici il y a un poste pour sortir de la Chine, puis il y a 7km de No man’s land puis il faut passer par un autre poste pour entrer en Kirghizstan. On a du montrer 5 fois le passeport avant d’embarquer avec les grosses femmes ouzbek dans un minuscule mini-bus et leurs affaires. Un autre controle de passeport et on nous fait descendre au milieu de rien, et on doit marcher… on suit le troupeau et la, une barriere. C’est la limite chinoise.

IMG_3746

On doit attendre un bus du cote kirghiz pour aller au 2nd poste. Un autre controle de passeport, le bus ne vient pas, mais a la place un gp d’allemand nous prete leur jeep et leur chauffeur pour nous emmener au poste.

IMG_3748.JPG

Arrives au poste, controle de passeport et enfin le vrai controle. On passe la frontiere a 12h mais la frontiere pour les voitures n’ouvrant qu’a 14h, on poireaute. La frontiere se trouve au milieu de rien. Il faut maintenant se faire prendre en stop par des camions pour aller a une ville.

IMG_3753.JPG

Hagrid ayant choisi d’aller a Osh, nous pensions s’arreter avant, a Sary-Tach, a 85km de la frontiere. On attend, on attend (ca faisait un peu americain, a attendre au bord de la route avec bagage avec absolument rien autour…) et a 14h30, 1er camion, il s’arrete pour nous, on ouvre la porte pour monter et horreur!!!! Il y avait Hagrid dedans!!! On hesite bcp mais le chauffeur avait deja embarque nos affaires… Hagrid descend et nous laisse monter et prend la place a cote de la porte. Et on a direct commence a s’engueuler. « Why are you in my car? You have hundred car! » etc… et nous on lui rigolait au nez avec des shut up. Et surtout il voulait qu’on lui rembourse les 100 yuan qu’il n’a pas pu recuperer a Kashgar, soit en 500som kirghiz soit en 8dollars ou en 8 euros. Qy’il fallait pas l’enerver parce qu’il allait sinon nous casser une bouteille sur la gueule et qu’on aura des graves pb si on payait pas. Apres il sort qu’il croyait que les francais etaient plus amicaux. On lui a juste dit qu’il faisait honte a tous les europeens et qu’on plaignaient les espagnols… Il etait tellement con, nous poitait de doigt avec des « shit, fuck… » et on a fait 6h de route colles. En plus il me collait, contrairement a nous qui avions une repulsion physique pour lui, il se genait pas pour caser son bras sur ma hanche et coller sa jambe. Et la route est tellement mauvaise qu’on a mis 6h pour faire 85km. Aucune route goudronnee, on etait secouee tellement qu’on pouvait meme pas parler, on devait rester concentrees pour regarder la route et se preparer aux prochains chocs qui nous faisaient sauter jusqu’au plafond… pendant 6h.

IMG_3756

On est arrivee crevees a Sary-Tach avec un doigt d’honneur a Hagrid a la nuit tombee. Il faisait super froid, on a couru au 1er hotel… parce qu’il n’y a rien a Sary Tach. Des maisons, des vaches, des chevres et des anes et chevaux dans les montagnes. Le paysage a completement change, on doit etre a 3000m et il fait meme pas 10 degres. La chambre est une chambre vide couverte de tapis avec des objets sovietiques tres kitch.

IMG_3762.JPG

On a mange du pain et du the, partage un shot de vodka avec des jeunes sloveques et on est parties se coucher dans nos sacs de couchage avec collants, chaussettes, pulls et sous pulls…. on a pas reussi a dormis tellement il faisait froid.

IMG_3763.JPG

Le mini-bus pour Och, la ville frontiere avec l’ouzbekistan devait passer entre 9 et 10h. On attend, 11h il passe bonde. Pour 15 places, il devait y avoir 30personnes? bref on reprend un camion pour faire les 185km restant. Le chauffeur nous sourit, nous fait des clins d’oeil et on essaie de parler avec nos phrase book a la main… les camions ici s’arretent tout le temps, pour controler la voiture ou aider les autres ou pour je ne sais quoi encore… avec tout ca, et les routes de montagnes toujours aussi accidentees, on a mis 10h pour y arriver. C’est tres tres beau, les montagnes, les vallees, le Pamir et les chevaux. Je reviendrai bien a pied ou a velo… ou en cheval? Pourquoi pas faire Japon-France? Ca prendrait un peu plus de 2 ans..?

Bon, je n’ai plus de temps…. a Osch il fait tres chaud de nouveau, on mange des brotch et beaucoup de viande bovine… tout est ecrit en russe et on ne voit plus les montagnes. Demain on part pour l’Ouzbekistan. J’espere que le net sera plus efficace.

Le bazar et la Route de la Soie

Nous avons visite le celebre marche de dimanche a Kashgar. Il serait la depuis 2000 ans… mais aujourd’hui, nombreux trouvent qu’il a perdu le charme de temps jadis.C’est par rayon, au rayon epice, il y a des serpents, lezards… surement pour donner de l’energie ou la libido.

Beaucoup de fruits secs aussi
Mais quand meme les specialites ici sont les fourures… que des vraies. Il fait tres chaud depuis 2,3 jours, je suis couverte de poussiere et de transpiration, les toilettes sont toujours peu accueillantes mais parait il que c’est vachement ici par rapport aux pays qu’on va visiter apres. Bon…
Exasperee par les attitudes des gens ici comme les klaxonnes sur le trottoires (parce que ici les voitures roulent sur les trottoirs), les embouteillages entre voitures, motos et gens aussi sur les trottoirs, les klaxonnes des voitures qui foncent sur nous alors qu’on essaie desesperement de traverser sur les passages pietons, les gens qui doublent sans aucun scrupule en te bousculant, qui se racle la gorge et crache juste devant toi, qui montre son enfant lepreux en plein milieu de la rue et mandie en priant Allah et des slogans a la con a meme les murs…

Des droleries

Les chinois s’organisent en quartier pour les differents activites commerciaux. Sur la rue principale, la rue du Peuple, il y a pleins de coiffeurs soit disant fashion… Ils se frisent juste le haut de la tete, c’est assez moche… en parlamt de coiffeur, je commence a trouver mes cheveux un peu long me suis decidee de me mettre a la couleur locale avec un foulard sur la tete… peut etre la photo sur le blog de no…

Pres de la Mosquee, dans l’ancienne ville, c’est plutot les dentistes qui fleurissent. Ils ont tous des belles dents en or ici.

Puis dans les memes quartiers on a trouve des panneaux mais sans savoir pour quoi…

Je prends des photos en pensant que peut etre dans un an tout sera completement different… Toute la Chine est un grand chantier qui travaille sans arret. J’ai l’impression que les chinois chassent les ouighours (pour cette region) de leur maison traditionnelle en terre pour les caser dans des garages et construisent a tout va des centres commerciaux et autres grands beaux batiments… mais ce n’est que de paraitre, juste derriere, y a rien, les gens tuent leur poulet ou je ne sais quoi, pissent parce que les toilettes sont trop degueulasses… y a des odeurs d’oeufs pourris ou de fer pourri tout le temps

Ces 2 paysages pouvent etre a meme pas 1km l’un de l’autre…

Pour finir une dame qu’on a croise dans le parc du Peuple… comme elle voulait la photo, je lui ai fait un portrait. Elle nous a dit de la suivre en disant qu’on etait « dos » amies, puis nous a reclame une part de melon super cher alors qu’on s’attendait limite a ce qu’elle nous invite a prendre un the… c’est dur la communication!

Et j’ai trouvé cette vidéo: un groupe de 3 ouzbéks chantant en Chine, d’après le peu de décor, ça ressemble à Kuqa ou à Kashgar…

Toujours Kashgar

Des que je peux publier vos commentaires, je le ferai…

On a sympathise avec un groupe de quatrigenaires qui font du velo autour du monde, y a un suedois, un americain (avec qui nous partageons la chambre) un couple de suisses… ils vivent en ecrivant des articles dans des journaux et magazines. Les Suisses avaient prevu un voyage de 1 an, ca fait 2 ans qui sont partis… des vrais.

Dans cette ville, a la place du Peuple, il y a une enorme statue de Mao, signe que le pouvoir chinois est bien passe par cette ville frontaliere

La place est enorme et bien sure vide. Avec la poussiere, elle fait vraiment triste.

Les femmes sont tres voilees ici, plus que ailleurs. La plupart des femmes voilees (parce que toutes ne le sont pas)mettent juste un foulard sur la tete. Deja c’est rare d’en voir noues sous le cou. Mais la, les femmes ont en plus par dessus un tissu marron recouvrant toutes la tete et les epaules… avec la statue de Mao, ca fait un melange curieux…

Le temps est couvert… mais on ne sait pas si ca vient du haut ou de bas. L’air est tres etouffant et rempli de sable et poussiere.

Les panneaux sont quasiment tous en 3 langues, chinois, ouighour et anglais mais la traduction de la derniere est plutot mediocre… Dans les trucs bizarres, on a essaye une glace au petit pois… c’est un peu comme la glace au haricot rouge, un peu moins bon. Ca se mange mais ca surprend (il suffit de regarder la tete de No)

Et avant de quitter la Chine, on essaie de manger un peu chinois quand meme… mais cette cuisine me semble un peu trop grasse, au point de me rendre malade… et oui, c’est parti. On a pas encore essaye les specialites chinoises comme les pattes de poulet ou oreilles de cochon.

Mais on reste encore sage avec des nouilles ou riz…