Archives du mot-clé onsen

Porc char siu et Arima Onsen


Le porc char siu est comme le porc laqué, sucré-salé (l’article wiki en anglais ici.) Peut être que certains comprendront mieux si je vous dis que c’est les tranches de porc qu’on trouve dans les bols de ramen.
Cette version est l’express, prêt en 1/2h. Ce n’est pas aussi tendre et goûteux que le classique mais c’est très bon.

Voici la recette pour 2:

  • environ 300g de poitrine de poc
  • gingembre, 3 à 5 cm de rondelle
  • 1/2 poireau (la partie blanche)
  • 3cs sauce soja
  • 1cs mirin + 2cs saké ou 3cs saké+1cc sucre
  • 1cs sucre
  • 20 à 50ml eau
  • papier sulfurisé, du diamètre de la casserole
  1. Préparer le poireau. Laver le poireau. Couper la partie blanche en 5 à 10cm de long. Feindre en 2 pour extraire le cœur. Ainsi vous obtenez une sorte de feuillet de poireau. Jeter la 1ère couche. Aplatir et couper en julienne. Mettre dans un passoire. Garder les cœurs retirés.
  2. Laver le poireau ainsi coupé sous l’eau. Rincer en frottant entre les paumes de la main. Le gluant va disparaître et les filaments de poireau vont se boucler comme sur la photo. Laisser égoutter.
  3. Dans une poêle très bien chauffée, mettre le porc coupé en 3. Faire caraméliser toutes les faces à feu fort.
  4. Une fois toutes les faces caramélisées, mettre les morceaux dans une casserole type le Creuset. Mettre le gingembre coupé en fine rondelle avec la peau, les cœurs du poireau, la partie verte du poireau et les sauces. Mettre de l’eau. Il faut que au moins la 1/2 de la hauteur de la viande soit couverte.
  5. Mettre le tout au feu moyen, couvrir avec le papier sulfurisé coupé en diamètre de la casserole, percé de quelques trous. Bien faire adhérer la papier aux morceaux. Cuire ainsi 1/2h, surveiller de temps en temps pour ne pas que ça crame, retourner la viande 2, 3 fois.
  6. Couper le feu, sortir la viande, couper en fine rondelle. Attention, c’est très chaud. Tenir avec une pince par exemple. Etaler les tranches sur un lit de salade (ici, chou), mettre les filaments de poireau et verser juste la sauce par dessus. Servir avec un bon bol de riz

Bon appétit!

En version donburi, c’est à dire, sur du riz en un seul bol. Riz+poireau+porc+sésame. J’étais un peu trop gourmande, je conseille de mettre moins de viande (2/3 de ça?), sinon c’est un peu gras. Haha…


Arima Onsen, comme c’est indiqué dans le titre est une village de bain thermal qui se trouve près de Kobé, à environ 1/2 de chez ma mère en voiture.
C’est un des plus anciens sites thermaux au Japon (merci toujours wiki). Nous étions 3 et nous avions choisi la formule déjeuner+bain, plus abordable et simple.

Je vous avais déjà présenté cet auberge TOSEN GOSHOBO dans mon article du 2 janvier 2011. J’avais juste déjeuné. Cette fois ci, j’ai aussi pris un bain.

La spécialité de ce restaurant SANBO KAN est bien sûr, le bœuf de Kobé. Un chef nous le prépare sous nos yeux.
Et pour le bain, c’est un bain « doré »: l’eau contient du fer qui s’oxyde dès le contact avec l’air rendant l’eau complètement opaque et rougeâtre. Du coup, le bain est presque mixe. Si on est assis, on voit rien sous l’eau 😉
Voici les photos!


Malheureusement le temps n’était pas au RDV mais ce fut un après-midi relaxant.

Le prochain épisode, la suite du visite à Osaka…


Etablissement du jour
TOSEN GOSHOBO
858, Arima-cho, Kita-ku, Kobe City 651-1401 HYOGO
+8178-904-0551