Archives du mot-clé daifuku

Cream in daïfuku et une visite express à Nara

Cream in Daifuku

Vous connaissez sûrement daïfuku, du pâte du riz fourrée au haricot rouge. J’en ai fait avec une fraise dedans dont la recette est ici.
Aujourd’hui, ce sera avec de la crème chantilly. Ce mélange orient/occident est parfait. Surprenant et délicieux. Faut commencer à préparer la farce la veille de la confection.

J’ai utilisé ici le azuki (haricot rouge en pâte) en poudre que j’ai travaillé: koshi an. C’était plus simple, à essayer si on aime la pâte bien lisse. On mélange avec de l’eau (pour mon paquet, 400ml d’eau pour 150g de poudre), on travaille la pâte en chauffant. On arrête quand on a atteint la texture voulue.

Si on met plus d’eau, on peut avoir la soupe sucrée chaude, oshiruko qu’on mange au nouvel an. On devrait en trouver dans les épiceries japonaises.

Recette pour 8 à 10 daïfuku:

  • ☆100g shiratama ko (farine de riz gluant)
  • ☆20g sucre
  • ☆150ml eau
  • ☆fécule de pomme terre
  • ▲75g poudre de koshi an
  • ▲200ml eau
  • □100ml crème fleurette
  • □30g sucre
  • un bac à glace vide
  1. Préparer farce. Préparer la pâte comme c’est indiqué sur le paquet que vous avez acheté. Obtenir une pâte épaisse. Préparer la crème chantilly.
  2. Remplir les bacs à glace de moitié de haricot rouge, en faire une cavité. En laisser 1/3 de pâte, ce sera les couvercles. Remplir les bacs avec la crème chantilly. Utiliser une poche pour, ce sera plus simple.
  3. En faire un couvercle avec la pâte grande comme une pièce de monnaie et refermer chaque bac. Laisser une nuit au congélateur.
  4. Préparer la pâte. Mettre dans un bol qui passe au micro-onde, shiratama ko et le sucre☆. Verser doucement l’eau☆. Mélanger, doucement. Déposer lâchement un film transparent et mettre au micro-onde. 2min à 500w.
  5. Sortir du four, mélanger avec une spatule mouillée pour en faire une pâte homogène. Faut forcer un peu. Remettre le film et le remettre au micro-onde 2min à 500w. Mélanger encore et remettre enfin 1min à 500w. Vous avez une pâte lisse et translucide.
  6. Sur une surface plane, mettre la fécule et déposer la pâte dessus. Attention elle est brûlante et collante. Plier la pâte en 2, elle sera plus facile à manipuler.
  7. Démouler les farces congelées. Couper la pâte en 8 à 10 parts égales, en faire un disque et couvrir chaque bloc par le haut. Refermer en bas du morceau. La pâte est très élastique, vous pouvez tirer dessus! ^^
  8. Ce sera très bon congelé et décongelé. A consommer dans 2 jours qui suivent, ne surtout pas mettre au réfrigérateur, la peau va durcir.

Bon appétit!

IMG_6806

****
Pour la première fois, j’ai visité Nara. C’est à 1h en voiture de chez ma mère et c’est avec elle que j’ai été. On rendait visite à une amie de ma mère. On est amies aussi entre filles. Petite journée retrouvailles mamans / filles donc.

On avait rendez vous pour le déjeuner. On a profité ma mère et moi, pour visiter un peu le matin. Voici quelques photos.
Nara était la capitale du Japon VIIe siècle. C’est ici que le bouddhisme est devenu religion d’état. C’est plus ancien que Kyoto et on sent ici beaucoup plus l’influence du « Continent », la Chine, comme on appelle ici.

IMG_6482
IMG_6484
IMG_6493
IMG_6515
IMG_6543IMG_6549
IMG_6590
IMG_6597
IMG_6617
IMG_6620IMG_6629
IMG_6640IMG_6660
IMG_6681
IMG_6694
IMG_6692kaki leaf sushi
IMG_6704

Pas encore l’automne mais presque… 🙂

Ichigo daïfuku – pâte de riz fourrée à la fraise et haricot rouge

Strawberry daifuku

Voici un gâteau très très photogénique. J’ai été surprise en regardant l’écran de l’appareil photo. Ca m’était rarement arrivé! Trop mignon!!

Voici une petite déclinaison de la pâtisserie traditionnelle japonaise, très appréciée au Japon. Un daifuku est une boule de pâte de riz gluant fourré aux haricots rouges. Je sais qu’il y a beaucoup de fans en France 🙂 La peau est très élastique, légère et toute douce au toucher.

C’est très facile à faire, j’ai réalisé en moins de 1/2h. Oui, oui. Pour les ingrédients que j’utilise, vous pouvez vous référer à la recette de la crêpe à la farine de riz gluant ^^

Sous la peau douce blanche, se cache une fraise juteuse. La surprise est garantie. Voici la recette!!

IMG_9326

La recette pour 6 fraises moyenne:

  • 6 fraises
  • 100g shiratama ko (farine de riz gluant)
  • 20g sucre
  • 150ml eau
  • environ 30gx6 pâte de azuki
  • fécule pour travailler la pâte

J’ai pris la boîte de azuki précuit et j’ai réduit la pâte en faisant cuire dans une casserolle pour qu’elle devienne plus sèche, plus pâteuse. Sinon, elle est difficile à travailler. Laisser 1 nuit après pour qu’elle soit compact. Ou préparer la pâte soi même…

  1. Laver les fraises et couper la calice. Faire 6 disques de 30g de azuki et envelopper 1 fraise/disque par le bas. Laisser le haut se pointer. Réserver.
  2. Mettre dans un bol qui passe au micro-onde, shiratama ko et le sucre. Verser doucement l’eau. Mélanger, doucement. Déposer lâchement un film transparent et mettre au micro-onde. 2min à 500w.
  3. Sortir du four, mélanger avec une spatule mouillée pour en faire une pâte homogène. Faut forcer un peu. Remettre le film et le remettre au micro-onde 2min à 500w. Mélanger encore et remettre enfin 1min à 500w. Vous avez une pâte lisse et translucide.
  4. Sur une surface plane, mettre la fécule et déposer la pâte dessus. Attention elle est brûlante et collante. Plier la pâte en 2, elle sera plus facile à manipuler.
  5. Couer la pâte en 6 parts égales, en faire un disque et couvrir la fraise+azuki par le haut. Refermer le bas, en collant les parties de pâte pas encore couverte par la fécule. Saupoudrer de fécule et c’est prêt. Couvrir pour ne pas que la peau se sèche. Attention à ne pas se brûler.
  6. Ne pas mettre au frigo car le peau se durcit. Consommer relativement vite pour la fraise!

Bon appétit!

La recette d’origine en japonais de Cpicon by トイロイロ. Merci!!

Une idée pour les emballer… d’abord avec un film transparent avec de la fécule pour ne pas que la peau sèche et puis un emballage léger, du papier journal froissé. C’est mignon, non? 🙂

IMG_9400